- ORL
- UTA
- DET
- BOS
- CHA
- LAL

Hassan Whiteside et le Miami Heat enfin sur la même longueur d’onde ?

BasketSessionPar BasketSession Publié

Après des mois de communication par presse interposée et de frustration, Hassan Whiteside et ses boss du Miami Heat ont eu une grosse conversation et sont prêts à repartir du bon pied.

Ces derniers mois, Hassan Whiteside, c’est quand même beaucoup de frustrations. Déjà pour lui. Ses blessures l’ont gêné la saison dernière et ne pas avoir le temps de jeu qu’il pensait mériter devait être compliqué. Pour le Miami Heat, Pat Riley, Erik Spoelstra, et les fans également. Avoir dans son effectif un joueur de son talent mais qui a une attitude et un investissement limite peut être usant parfois. Surtout quand il passe plus de temps à se plaindre qu’autre chose. D’ailleurs, son président ou des coéquipiers comme Dion Waiters lui ont même publiquement conseillé d’apprendre à la fermer.

Mais tout ça c’est du passé, à en croire le pivot. Hassan Whiteside a expliqué au Sun Sentinel qu’il a eu un meeting très long et très constructif avec son président Pat Riley et son coach Erik Spoelstra :

« Nous avons eu une excellente conversation. Je pense juste qu’il s’agit d’une histoire de confiance des deux côtés. C’est le plus important. (…) C’était une réunion de quatre heures. C’était beaucoup au sujet de la vie. On a parlé deux heures de basketball, deux heures de la vie. C’était une bonne réunion. »

Après une saison en demi-teinte, achevée sur des playoffs où il a très peu été utilisé n’a servi à rien face à Joel Embiid, cette discussion était essentielle pour repartir sur le bon pied. Car il y a de fortes chances que Hassan Whiteside soit encore au Miami Heat l’an prochain, malgré les rumeurs qui veulent que le Heat souhaite l’échanger. On ne sait pas s’il l’a fait parce qu’il ne trouve pas d’équipes intéressées pour un joueur souvent blessé, dont l’attitude interroge et dont le contrat est massif, mais Pat Riley a assuré qu’il ne cherchait pas à le trader.

Mieux dans sa tête, Hassan Whiteside devrait l’être aussi physiquement. Il assure « se sentir très bien » désormais. Ce qui n’était pas le cas cette saison, après sa blessure au genou d’il y a un an :

« Je n’étais pas en bonne santé toute cette année. J’allais et venais dans la rotation à cause des blessures. »

Il va devoir être au top physiquement et mentalement s’il veut revenir et avoir un vrai impact. Surtout que son jeu n’est pas tout à fait celui d’un pivot moderne. Même s’il n’était bien ni physiquement ni mentalement, son opposition face à Joel Embiid a montré aussi l’étendue de ses limites.