Jimmy Butler a encore tout tenté, mais a terminé dans le rouge…

Jimmy Butler a encore tout tenté, mais a terminé dans le rouge…

Auteur d'une nouvelle performance XXL, l'arrière du Miami Heat Jimmy Butler a eu du mal à finir le travail face aux Los Angeles Lakers.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS

Les Los Angeles Lakers étaient prévenus : Jimmy Butler allait encore sortir le grand jeu. Avec la blessure de Goran Dragic, toujours absent, et malgré le retour de Bam Adebayo, toujours diminué, l'arrière du Miami Heat doit réaliser des performances monstrueuses pour permettre à son équipe de rivaliser sur ces Finales NBA. Sur le Game 3, il a réussi son coup avec le succès des Floridiens. Sur le Game 4, malgré une nouvelle copie XXL, il a échoué. Une défaite 96-102 pour le Heat. Et pourtant, l'ancien des Chicago Bulls a quasiment compilé un triple-double : 22 points, 10 rebonds et 9 passes décisives.

Jimmy Butler a été encore excellent

Face à lui, les Angelenos se sont adaptés au fil de ce match. Dans le premier quart-temps, il a encore fait des misères aux Californiens avec un 5/5 aux tirs. Mais par la suite, il a été bien plus en difficulté dans ce domaine. Pourquoi ? Tout d'abord, il y a la défense des Lakers. Avec Anthony Davis face à lui la majorité du temps, le patron de Miami a été plus en difficulté pour trouver l'accès au cercle. Et dans ses tirs, malgré son discours, il n'a pas affiché une grande confiance : 7/17 au total, dont un 0/3 à longue distance.

"Notre mentalité ne doit pas changer. Nous sommes à l'aise avec cet état d'esprit, il s'agit de notre façon de faire, nous jouons à notre meilleur niveau de cette manière. Nous allons tout donner comme ça et nous vivrons avec le résultat final. Bien évidemment, nous voulons gagner, mais il faut nous concentrer sur ce que nous pouvons contrôler.

Et notre confiance, elle va rester avec nous. Elle va rester très élevée. Je vais m'en assurer car il s'agit de la seule façon d'obtenir la victoire au prochain match", a fait savoir Jimmy Butler pour ESPN.

LeBron James se fâche, KCP se surpasse : Les notes du Game 4

Comme à son habitude, Jimmy Butler se montre impeccable dans son leadership. Sur le terrain et devant les médias, il a toujours su employer les mots justes pour remobiliser ses troupes. Mais tout de même, on sent qu'il tire sérieusement sur la corde...

Un temps de jeu (trop ?) important

Car face à la situation du Heat, Butler ne souffle pas. Ou peu. Encore sur ce Game 4, il a disputé 43 minutes. Derrière, on retrouve Anthony Davis à 42 et LeBron James à 39. Et même le King n'a pas autant de responsabilités dans le jeu des Lakers que Butler dans celui de Miami. En effet, James n'est pas impliqué sur toutes les possessions des Angelenos. Parfois, pour justement souffler, il laisse la création à Rajon Rondo. De son côté, l'ex des Philadelphia Sixers n'a pas ce luxe. Sur toutes les possessions, il se retrouve avec la gonfle en mains. Il fait le jeu. Et attention, il le fait très bien. La preuve avec "seulement" 3 turnovers concédés. Mais à force de tout faire, il s'use...

"J'ai le sentiment que collectivement, nous avons tous besoin des deux jours de repos. Pas seulement pour Goran ou moi, nous avons tous besoin de ces jours pour nous réajuster, prendre un peu l'air et revenir faire notre boulot", a reconnu Bam Adebayo.

Dans les faits, Jimmy Butler a effectivement affiché quelques signes de fatigue. Outre le traitement de faveur des Lakers avec Davis, il a été bien moins tranchant, notamment à l'approche du money-time. On le précise tout de suite, il n'a pas été mauvais pour autant. Sur le dernier quart-temps, il a d'ailleurs compilé 6 points, 5 passes décisives et 3 rebonds. C'est plutôt pas mal. Sauf qu'il a eu sérieusement du mal à faire des différences sur le plan individuel. Intenable sur le Game 3, il l'a été sur le Game 4. Et oui, encore une fois, Davis a joué un grand rôle à ce niveau. Mais il n'avait plus les jambes, ni les bras, pour être à nouveau le héros du Heat. Cette journée supplémentaire de repos devrait lui faire du bien. De quoi promettre un Game 5 XXL pour Jimmy Butler vendredi ?

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest