CQFR : Joel Embiid et Jamal Murray claquent 50 points, le Jazz tombe face aux Clippers

CQFR : Joel Embiid et Jamal Murray claquent 50 points, le Jazz tombe face aux Clippers

Voici ce qu'il fallait retenir des 9 matches de la nuit en NBA, avec notamment les performances XXL de Joel Embiid et de Jamal Murray.

Cédric EmésPar Cédric Emés | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

Les résultats de la nuit, celle de Joel Embiid

Orlando Magic 124-120 Golden State Warriors
Cleveland Cavaliers 103-120 Denver Nuggets
Philadelphia Sixers 112-105 Chicago Bulls
Boston Celtics 121-109 Atlanta Hawks
Memphis Grizzlies 109-95 Detroit Pistons
Milwaukee Bucks 98-85 Oklahoma City Thunder
New Orleans Pelicans 114-132 Phoenix Suns
Minnesota Timberwolves 81-86 Toronto Raptors
Los Angeles Clippers 116-112 Utah Jazz

Joel Embiid et Jamal Murray en feu !

- Dans la lancée de son excellent début de saison, Joel Embiid a porté les Philadelphia Sixers face aux Chicago Bulls (112-105). L'intérieur a tout simplement réussi son record en carrière avec 50 points marqués ! Avec en plus 17 rebonds, 5 passes décisives 4 contres et 2 interceptions, le Camerounais a dégoûté les Bulls avec une vraie domination dans la raquette.

En face, Zach LaVine (30 points) n'a pas démérité, mais a tout de même été très brouillon (9/28 aux tirs). Sans Ben Simmons, Tobias Harris (20 points) a incarné un lieutenant efficace. Mais Embiid reste le grand artisan de la victoire.

Car outre ses statistiques, il a été aussi déterminant dans le money-time avec un contre sur LaVine puis un panier dans la foulée pour sceller le succès des siens. Un véritable patron.

Joel Embiid, dans les pas d’Allen Iverson

- Mais sur cette nuit, Joel Embiid n'a pas été le seul à affoler les compteurs ! Dans le même temps, Jamal Murray a également claqué 50 points pour permettre aux Denver Nuggets de dominer les Cleveland Cavaliers (120-103). Avec une réussite presque insolente (21/25 aux tirs dont un 8/10 à longue distance !), le Canadien a fait vivre un enfer aux Cavs.

En plus, Michael Porter Jr (22 points) a également affiché une bonne forme pour faire la différence. Dans de telles conditions, Nikola Jokic (16 points, 12 rebonds et 10 passes décisives) n'a même pas eu besoin de forcer avec un triple-double "tranquille". En face, le duo Collin Sexton (23 points) - Jarrett Allen (20 points, 10 rebonds) était un peu trop seul.

Les Clippers font tomber le Jazz

- Dans le choc de la nuit en NBA, le Utah Jazz s'est incliné face aux Los Angeles Clippers (112-116) ! Considérée comme la meilleure équipe de la NBA ces dernières semaines, la franchise de Salt Lake City a subi la loi de Kawhi Leonard, auteur de 29 points. Pour son retour de blessure, Paul George a marqué 15 points, alors que Lou Williams (19 points) et Marcus Morris (17 points) ont été précieux en sortie de banc.

Alors que les Clippers se dirigeaient vers un succès facile, le Jazz a tout de même montré de l'orgueil. Malgré 13 points de retard dans le 4ème quart-temps, Utah a recollé à deux points avec un Donovan Mitchell en feu, auteur de 29 de ses 35 points en seconde période. Mais finalement, Los Angeles a été solide dans les dernières secondes pour conserver l'avantage.

Sur ce match, Rudy Gobert a été limité à 8 points et 15 rebonds, un élément important puisque son équipe a été dominée aux rebonds par les Californiens. En tout cas, le Jazz a donc perdu après une série de 9 victoires de suite.

Les Bucks retrouvent la victoire

- Après une série de 5 défaites consécutives, les Milwaukee Bucks ont retrouvé le goût de la victoire contre l'Oklahoma City Thunder (98-85). Sans surprise, Milwaukee s'est essentiellement reposé sur Giannis Antetokounmpo, quasiment en triple-double : 29 points, 19 rebonds et 8 passes décisives. Bien épaulé par Khris Middleton (20 points), le Greek Freak n'a laissé aucune chance à OKC.

Avec les difficultés de Shai Gilgeous-Alexander (14 points à 3/12 aux tirs) face à la défense des Bucks, le collectif du Thunder a été en difficulté. Et finalement, Luguentz Dort (17 points) a été le seul à maintenir les siens dans cette partie. Un succès qui va permettre à Milwaukee de repartir vers l'avant.

Giannis Antetokounmpo, sa patience à l’épreuve des galères des Bucks

Le Magic résiste à Curry, les Suns font exploser les Pelicans

- Malgré ses 29 points et ses 11 passes décisives, Stephen Curry n'a pas été suffisant pour les Golden State Warriors. La franchise californienne a chuté sur le parquet du Orlando Magic (120-124). Même bien aidé par Kelly Oubre Jr (26 points), Curry est tombé sur un vrai problème : le duo Nikola Vucevic - Evan Fournier !

Alors que le Français a été solide avec 28 points et 6 passes décisives, l'intérieur a été le grand artisan de ce succès. Avec son troisième triple-double en carrière (30 points, 16 rebonds et 10 passes décisives), le Monténégrin a dominé et a été surtout déterminant en fin de partie pour permettre à son équipe de l'emporter.

Nikola Vucevic, un record pour consolider sa candidature au All-Star Game

- Dans le même temps, les Phoenix Suns ont surclassé les New Orleans Pelicans (132-114). Et malgré ce score large, il y a longtemps eu match entre les deux équipes... avant un 4ème quart-temps terrible pour les Pelicans ! Avec une domination 41-12 sur cette période, les Suns ont totalement fait exploser l'équipe adverse.

Avec un solide double-double (15 points et 19 passes décisives), Chris Paul a régalé. DeAndre Ayton (16 points, 16 rebonds) a également eu de bonnes périodes alors que Devin Booker (23 points) a assuré l'essentiel. Le jeune trio des Pelicans a été (encore une fois) trop peu soutenu : Brandon Ingram (25 points), Zion Williamson (23 points), Lonzo Ball (21 points, 12 rebonds).

Les Raptors ont étouffé les Wolves

- Dans une rencontre "à l'ancienne", les Toronto Raptors ont dominé les Minnesota Timberwolves (86-81). Un "petit score" en NBA avec notamment deux périodes où les Wolves ont été étouffés par la défense adverse : le premier et le quatrième.

Portée par Norman Powell (31 points), la franchise canadienne a réussi à faire la différence dans le money-time. Avec une troisième victoire consécutive, Toronto affiche, pour la première fois de la saison, un bilan à l'équilibre. En face, Karl-Anthony Towns (19 points, 13 rebonds) a fait de son mieux, mais a été esseulé. Anthony Edwards s'est tout de même énervé...

Les Celtics et les Grizzlies assurent

- Si Danny Ainge ne trouve pas les Celtics assez forts pour jouer le titre, Boston s'est tout de même imposé face aux Atlanta Hawks (121-109). Les hommes de Brad Stevens n'ont pas douté sur cette partie avec une bonne performance collective.

6 joueurs (dont l'intégralité du 5 majeur) ont dépassé les 12 points, avec notamment une belle copie pour Kemba Walker (28 points) et Jayson Tatum (25 points). Trae Young (31 points, 11 rebonds) et Clint Capela (24 points, 15 rebonds) ont bien tenté de résister. Mais les Hawks étaient un ton en-dessous collectivement.

- Enfin, les Memphis Grizzlies ont assuré face aux Detroit Pistons (109-95). Comme souvent, Ja Morant (29 points) a assuré le spectacle et a porté son équipe. Malgré ses 16 points, Jerami Grant a sérieusement allumé (5/20 aux tirs) et a fortement pénalisé sa franchise sur cette partie. Bien épaulé par Jonas Valanciunas (17 points, 15 rebonds), Morant a fait la différence en seconde période avec 21 de ses 29 points).

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest