Kawhi Leonard et Paul George n’ont pas fini de s’occuper de Luka Doncic

Si Luka Doncic a fait son match contre les Clippers, il a eu un avant-goût de ce que vont lui proposer Kawhi Leonard et Paul George dans un probable premier tour

N.SPar N.S | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Kawhi Leonard et Paul George n’ont pas fini de s’occuper de Luka Doncic

Individuellement, Luka Doncic a fait du Luka Doncic la nuit dernière dans la défaite face aux Clippers. 29 points, 3 rebonds, 6 passes à 10/21 dont 6/13 à trois points. Mais le jeune homme a dû s'adapter face à la défense redoutée du second de l'Ouest. Tout simplement parce qu'en face se présentaient deux défenseurs d'élite, Paul George et Kawhi Leonard. Sans doute deux des cinq meilleures sangsues extérieurs de la ligue.

Paul George encense "le bébé" Luka Doncic

Le duo recruté l'été dernier par les Californiens a, malgré les chiffres du Slovène, bien embêté le prodige de 20 ans. En le coupant au maximum de la balle, mission attribuée à PG en début de match. Kawhi a ensuite pris le relais avec ses longs segments et ses paluches monstrueuses. Luka Doncic a dû abuser du pick and roll pour se défaire de l'un ou l'autre et provoquer des switch. Il va donc devoir s'y habituer puisqu'un premier tour entre Clippers et Mavericks est fortement probable.

"Il a tout le package", admet Kawhi Leonard. "Il faut qu'on lui montre qu'on est là, en mettant son corps devant lui. Il peut passer, aller au cercle, provoquer des fautes, shooter à trois points. Il a tout et maintenant nous devons être prêts."

S'il a eu, cette fois-ci, son rayonnement habituel, cela n'a pas toujours été le cas pour Luka Doncic contre les Clipps cette saison. Il y a ces 29 pions de moyenne, mais à 31% et 27% derrière l'arc. Plus cinq balles perdues. L'arrêter totalement est impossible. Mais lui faire baisser son pourcentage, le forcer à prendre des mauvaises décision, le fatiguer en lui proposant de l'alternance permanente, c'est en revanche jouable. Surtout avec un tel effectif.

"Vous l'avez vu ce soir, à quel point il maintient la pression sur nous. Mais nous avons tellement de défenseurs, tellement de gars, c'est compliqué de faire un match entier en faisant défenseur par défenseur. À un moment, tu t'épuises", souligne Paul George.

Si l'on rajoute Pat Beverley, toujours absent, les Clippers peuvent lui proposer trois styles de chiens de garde différents. Et dans une série de sept matches, cela aura forcément une incidence. D'autant plus que Doncic porte énormément le ballon, ce qui est fatiguant à la longue. Il est en tout cas prévenu en cas d'affrontement dans une dizaine de jours. Face à Kawhi Leonard, Paul George et ces Clippers, rien ne lui sera donné.

 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest