CQFR : le duo Kevin Durant – Kyrie Irving beaucoup trop chaud, la réaction de LeBron James…

CQFR : le duo Kevin Durant – Kyrie Irving beaucoup trop chaud, la réaction de LeBron James…

Voici ce qu'il fallait retenir des 5 matches de la nuit en NBA avec un duo Kevin Durant - Kyrie Irving en feu pour les Brooklyn Nets.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

Les résultats de la nuit en NBA :

Miami Heat 111-98 New Orleans Pelicans
Milwaukee Bucks 138-99 Golden State Warriors
Boston Celtics 95-123 Brooklyn Nets
Los Angeles Lakers 138-115 Dallas Mavericks
Denver Nuggets 108-121 Los Angeles Clippers


- Kevin Durant et Kyrie Irving réalisent un début de saison XXL ! Déjà impressionnants face aux Golden State Warriors, les deux hommes ont encore porté les Brooklyn Nets sur le terrain des Boston Celtics (123-95). Un succès particulièrement prometteur pour les troupes de Steve Nash sur le parquet d'un concurrent direct.

En première période, les deux formations se sont rendues coups pour coups avec notamment un bon Jayson Tatum (20 points). Si Jaylen Brown (27 points) a répondu présent, le réveil de KD au retour des vestiaires a été trop violent ! Auteur de 16 de ses 29 points dans le troisième quart-temps, Kevin Durant a été à l'origine du run décisif. Pendant ce temps, Irving (37 points, 8 passes décisives) a aussi régalé pour détruire son ex-franchise. Un large succès et un message fort envoyé à toute la NBA.

Kevin Durant et Kyrie Irving, déjà chauds bouillants !

- La prochaine fois, Jayson Tatum ne se permettra pas de mettre une tape sur les fesses de Kyrie Irving après un panier... Bien dans son match, le jeune talent des Celtics s'est permis ce geste envers son ami après un joli tir. Sauf que visiblement, ce geste était le signal pour réveiller Brooklyn. Et ensuite, la machine a été impossible à stopper !

- Si le duo Kevin Durant - Kyrie Irving fait (logiquement) beaucoup parler, on a aussi apprécié l'apport de Jarrett Allen en sortie de banc. L'intérieur des Brooklyn Nets a été particulièrement précieux en frôlant le double-double (9 points, 11 rebonds) en seulement 21 minutes de jeu. Avec son énergie, il fait beaucoup de bien à cette équipe et peut devenir un élément très précieux de la rotation du coach Steve Nash.

- Est-ce qu'on peut dire que Kevin Durant a déjà balayé tous les doutes à son sujet en seulement deux matches officiels ? On se dirige fortement vers cette tendance. Après une année blanche et une telle blessure, les performances de KD sont tout simplement exceptionnelles.

On a rarement vu un joueur revenir à un tel niveau dès son retour à la compétition. Bien évidemment, l'ex-star de l'Oklahoma City Thunder a pris son temps et a beaucoup travaillé. Mais on aurait pu attendre qu'il ait besoin de quelques semaines, ou même mois, pour retrouver son rythme. Mais Kevin Durant n'a pas de temps à perdre...

- Une grande équipe ne perd pas deux matches de suite. Battus par les Los Angeles Clippers pour débuter la saison, les Los Angeles Lakers ont parfaitement réagi face aux Dallas Mavericks (138-115). Sur cette rencontre de Noël, les Californiens ont parfaitement maîtrisé les débats avec un duo LeBron James (22 points, 10 passes décisives, 7 rebonds) - Anthony Davis (28 points, 8 rebonds, 5 passes décisives) particulièrement dominateur.

En face, Luka Doncic (27 points à 9/19 aux tirs) a été un peu trop seul malgré l'apport de Josh Richardson et de Trey Burke (17 points tous les deux). Sans surprise, l'absence de Kristaps Porzingis se fait donc ressentir.

- Surtout que dans le même temps, les Lakers disposent désormais d'une véritable armada sur le plan offensif. Titulaire à la mène, Dennis Schroder a été excellent avec 18 points et 6 passes décisives. Et en sortie de banc, Montrezl Harrell a réalisé un énorme chantier !

Auteur de 17 de ses 22 points en seconde période, il a dominé les débats dans la raquette pour permettre aux Angelenos de faire la différence. Le tout en récupérant également 7 rebonds. Les nouveaux s’intègrent bien chez les Lakers.

- Les Los Angeles Clippers avaient une revanche à prendre sur les Denver Nuggets. Après l'incroyable série de Playoffs entre les deux équipes, les Clippers se sont imposés (121-108). Sur un bon rythme en ce début de saison, les Californiens ont pris ce match par le bon bout. Et ils ont donc dominé les débats.

Sérieux, les hommes de Tyronn Lue se sont reposés sur Kawhi Leonard (21 points), mais aussi pour Paul George (23 points) pour l'emporter. Les deux stars des Clippers ont encore affiché une belle efficacité (16/28 aux tirs).

En face, les Nuggets ont eu du mal à répondre malgré un Nikola Jokic (24 points, 10 passes décisives et 9 rebonds) actif. Mais à l'image de Jamal Murray (23 points à 9/20 aux tirs), la franchise du Colorado a été maladroite. On a aussi aimé le match de Nicolas Batum : 13 points, 10 rebonds et 4 passes décisives !

Nicolas Batum : un premier match encourageant et un rôle sur-mesure aux Clippers

- Cependant, les Clippers ont toujours comme une malédiction face aux Nuggets. Dans le 4ème quart-temps, Serge Ibaka a tout simplement mis Kawhi Leonard K.O. ! A la bataille pour un rebond, l'ancien joueur des San Antonio Spurs a reçu le coude de son coéquipier dans le visage.

Totalement sonné et en sang, Leonard a passé de longues minutes sur le sol avant de rejoindre les vestiaires. Pour le moment, on sait simplement que la star a reçu 8 points de suture à la bouche. Mais il doit encore passer des examens complémentaires pour connaître la gravité de ses blessures.

- En début de soirée, le Miami Heat a facilement pris le dessus sur les New Orleans Pelicans (111-98). Les Floridiens n'ont jamais douté avec notamment un Duncan Robinson à 23 points et surtout 7 tirs à longue distance (record égalé à Noël).

Un résultat acquis malgré la blessure à la cheville de Jimmy Butler. Zion Williamson (32 points, 14 rebonds) et Brandon Ingram (28 points) vont devoir en faire plus. Le coach du Heat Erik Spoelstra affiche désormais un bilan parfait à Noël : 8 victoires. Pour en savoir plus sur cette rencontre, c'est ici.

- Puis, également en début de soirée, les Milwaukee Bucks ont largement dominé les Golden State Warriors (138-99). Sans forcer, la franchise du Wisconsin a totalement surclassé une équipe californienne à la rue.

Régulièrement désabusé par ses coéquipiers (coucou Andrew Wiggins et Kelly Oubre Jr), Stephen Curry (19 points) fait son maximum mais reste limité avec seulement James Wiseman (18 points) pour l'accompagner. Surtout que Giannis Antetokounmpo (14 points) n'était pas dans un grand soir. Mais Khris Middleton (31 points) avait lui envie de briller. Pour en savoir plus sur cette rencontre, c'est ici.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest