CQFR : Paul George ON FIRE, KD et Kyrie désossent les Warriors

CQFR : Paul George ON FIRE, KD et Kyrie désossent les Warriors

Voici ce qu'il fallait retenir des deux matches de la nuit en NBA. Paul George est la star du jour, avec le tandem Kyrie Irving-Kevin Durant.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

Les résultats de la nuit en NBA, celle de Paul George

Warriors @ Nets : 99-125

Clippers @ Lakers : 116-109

---

- Ce n'est que le premier match de la saison et on ne va pas tirer des enseignements trop vite. Mais damn, que Paul George avait l'air focus et en mission cette nuit ! Après son calvaire des derniers playoffs et une intersaison à peine moins pénible pour sa cote de popularité, "PG13" a entamé la saison aussi magnifiquement qu'il était possible de le faire.

Les Clippers ont dominé leur sujet contre les Lakers et ont compté jusqu'à 22 points d'avance en première mi-temps avant que le match ne se rééquilibre. Paul George n'avait dans tous les cas pas envie que cette partie soit serrée. Avec 33 points, 6 rebonds et 3 passes à 13/18, l'ailier des Clippers a fait le show, au terme d'une monstrueuse deuxième mi-temps où il a inscrit 26 de ses 33 points.

Tout ce qu'il a fait était fluide, propre et exécuté à la perfection, jusqu'à inscrire un panier à 3 points plus la faute en milieu de 4e quart-temps pour définitivement décourager LeBron et sa bande.

- LeBron, justement, a fait partie de ceux - nombreux chez les Lakers - dont la forme et le souffle se sont assez clairement étiolés au fil de la rencontre. Ses 22 points, combinés aux 18 d'un Anthony Davis lui aussi un peu sur la retenue, n'ont pas suffi pour que les Purple and Gold inquiètent vraiment leurs voisins.

Lakers : une cérémonie très spéciale mais pleine d’émotions

- On peut noter deux satisfactions chez les champions en titre et en particulier dans leur relation technique sur le terrain : Dennis Schröder (14 points, 12 rebonds et 8 passes malgré une adresse erratique) et Montrezl Harrell, saignant en sortie de banc (17 points, 10 rebonds, 3 passes et 1 contre).

- Pour sa première titularisation en match officiel avec les Clippers, Nicolas Batum s'est très bien fondu dans le collectif. On se doutait qu'il ne ferait pas de grosses stats (3 points, 6 passes, 6 rebonds, 2 interceptions) dans un collectif comme celui-là, mais le Français a fluidifié le jeu et bien défendu au long de ses 28 minutes passées sur le parquet du Staples Center.

Nicolas Batum : un premier match encourageant et un rôle sur-mesure aux Clippers

- Avant d'activer le beast mode, Paul George a eu une légère remontée de "Pandemic P", heureusement sans conséquence.

Top-30 : Le grand classement des franchises NBA pour la saison 2021 !

- Kawhi Leonard y est lui allé de ses 26 points, avec là aussi deux paniers dans le 4e quart-temps qui ont freiné l'élan des Lakers. Du côté des nouvelles recrues, Serge Ibaka a fait le taf avec 15 points et 6 rebonds en 21 minutes, alors que Luke Kennard (0/3 à 3 points) avait peut-être un peu trop fêté son juteux contrat pour mettre dedans from downtown.

- On a bien aimé l'impact d'Ivica Zubac, auteur d'un bon gros dunk de cochon en fin de partie et de 11 points à 4/5.


Kevin Durant et Kyrie Irving trop chauds d'entrée

- Le premier match de la nuit a assez rapidement tourné à la démonstration. On espérait voir des Warriors, même affaiblis, venir titiller ces Nets sous leur nouveau visage. Il n'en a rien été. On a vu un festival et un petit avant-goût franchement savoureux de ce qu'est capable de faire le tandem Kevin Durant-Kyrie Irving.

- Alors qu'il n'avait pas joué depuis un an et demi, "KD" a paru quasiment aussi "smooth" et facile qu'à son habitude. Avec 22 points en 25 minutes contre son ancienne équipe, le double MVP des Finales a assez sereinement chassé la rouille qu'il avait dans les pattes. Il n'a de toute façon pas eu à tout faire tout seul, puisque l'homme avec lequel il a opté pour ce projet Brooklyn avait les cannes et les pognes encore plus enflammées.

- Kyrie Irving s'est pointé à la Barclays Arena dans une forme étincelante. Complètement insaisissable pour les Warriors, "Uncle Drew" a claqué 26 points en 25 minutes à 10/16, avec 4 passes et 4 rebonds, avant d'aller tranquillement poser son arrière-train sur le banc dans un garbage time arrivé très, très tôt.

Kevin Durant et Kyrie Irving, déjà chauds bouillants !

Kyrie était même d'humeur très insolente. Lorsqu'il est dans une telle confiance, il prend et MET des shoots comme celui-là, au buzzer.

- Il n'y a pas eu beaucoup d'actions excitantes à se mettre sous la dent de la part des Warriors. On va quand même retenir cette belle claquette-dunk de Kelly Oubre devant Kevin Durant.

- L'un des beaux moments de la nuit a eu lieu avant le match, lorsque Kevin Durant et Stephen Curry se sont retrouvés sur le parquet pour un hug, quelques mots et des sourires.

- Du côté de Brooklyn, on a aussi vu du très bon Caris LeVert, qui s'est subitement transformé en candidat crédible pour le titre de 6e homme de l'année. Alors que Spencer Dinwiddie était dans le cinq, LeVert est sorti du banc pour 20 points, 9 rebonds, 5 passes, 2 interceptions et un contre.

- Stephen Curry a fait de son mieux pour que l'addition ne soit pas trop salée, mais sans ses deux lieutenants habituels, Klay Thompson et Draymond Green, le double MVP a dû se contenter d'un double-double à 20 points et 10 passes avec un faible 2/10 à 3 points selon ses standards.

- Steve Kerr avait réservé une petite surprise au coup d'envoi avec la titularisation du rookie James Wiseman, n°2 de la dernière Draft, au poste 5. Wiseman n'avait pas joué de la pré-saison et s'en est plutôt tiré très honnêtement en attaque avec 19 points (7/13, dont un panier à 3 points). C'était plus compliqué en défense, où on l'a vu un peu perdu à plusieurs reprises et directement responsable de paniers faciles pour Brooklyn.

Kevin Durant a-t-il mis un vent à Charles Barkley pour venger Kyrie Irving ?

Il faut rappeler que Wiseman a connu une carrière universitaire éclair, puisque la NCAA l'a suspendu au bout de quelques matches seulement et qu'il a décidé de quitter la fac de Memphis peu après pour s'entraîner.

- Le moment malaise de l'après-match : Kevin Durant qui inflige le silence (ou presque) à Charles Barkley après une question. Heureusement que Shaq est écroulé de rire derrière.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest