LeBron James, le roi est bien vivant vive le roi !

LeBron James, le roi est bien vivant vive le roi !

Avec un énorme triple-double, LeBron James a clôturé la série face aux Denver Nuggets pour qualifier les Los Angeles Lakers en Finales NBA.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

LeBron James réalise son retour en Finales NBA. Après une série de 8 Finales NBA consécutives (une série toujours aussi folle à souligner), le King retrouve ce stade de la compétition après une absence interminable... d'un an. Sur ce Game 5, la franchise californienne a donc dominé les Denver Nuggets (117-107) pour terminer cette série (4-1). Déjà très important lors de la victoire décroché au Game 4, l'ailier a été exceptionnel sur cette rencontre. Sur ce match, il avait très clairement de rappeler qu'il était le patron. Qu'il était le roi.

Avec 38 points, 16 rebonds et 10 passes décisives, James a sorti une copie monstrueuse. Des deux côtés du parquet. Agressif offensivement et investi défensivement, il a ainsi compilé le 27ème triple-double de sa carrière en Playoffs. Il n'a plus que trois longueurs de retard sur le détenteur du record des triples-doubles en Playoffs : Magic Johnson (30). Au passage, il est aussi devenu le second Laker de l'histoire avec plus de 30 points, 15 rebonds et 10 passes décisives en Playoffs après James Worthy. C'est tout de même sacrément impressionnant étant donné la très riche histoire des Angelenos.

LeBron James a pris les choses en mains

Et si Anthony Davis a été l'homme fort des Lakers sur les deux premières victoires dans cette série, LeBron James a donc été le grand artisan des deux dernières. Sur ce Game 5, le vétéran de 35 ans a été particulièrement juste. Méticuleux, il a été sans pitié pour les Nuggets. Nikola Jokic sur le banc à cause de ses fautes ? On pénètre pour faire la misère à Mason Plumlee. Un écran pour se retrouver face à Michael Porter Jr ? On se régale en l'enfonçant dans la peinture. Jamal Murray veut trop se coller ? On joue l'action à l'ancienne pour un and-one. Tout au long de la rencontre, le King a appuyé sur la moindre erreur de Denver. Que ce soit dans ses tentatives individuelles ou ses passes, il a toujours trouvé la faille.

"Nous avons joué face à un gars pour qui c'est la routine ce type de match... Donc nous allons nous consoler avec ça", a confié le coach des Nuggets Mike Malone face à la presse.

Et puis, il y a bien sûr eu ce 4ème quart-temps exceptionnel. Un véritable récital de la part de LBJ. Denver avait réussi à recoller à égalité à quelques secondes de la fin du 3ème quart-temps. Alors pour s'éviter une remontée fantastique des Nuggets, il a pris les choses en mains. Et de quelle manière ! 16 points au total sur cette période. Et surtout des séries tranchantes. 5 points de suite au début du 4ème quart. Puis 9 à la suite en moins de 2 minutes pour définitivement plier la rencontre, avec notamment un panier primé qui a anéanti les espoirs adverses. On peut aussi ajouter 5 rebonds et 1 passe décisive à sa panoplie sur ce money-time.

"Je ne sais pas si j'avais déjà été témoin, en vrai, d'un mec qui a pris un match à son compte de la manière dont il l'a dans le 4ème quart-temps", a lâché son entraîneur Frank Vogel, admiratif.

« Ils tremblent de peur devant LeBron », Paul Pierce soûlé par la génération actuelle

Le King n'a pas terminé...

Après une saison régulière de grande qualité, LeBron James confirme donc sur ces Playoffs qu'il reste l'un des meilleurs joueurs du monde. L'un des plus dominants de l'histoire. 17 ans (oui, oui) après son arrivée en NBA. Qu'on l'aime ou qu'on le déteste, il s'agit d'une performance exceptionnelle. Et pour sa seconde saison avec les Lakers, il a quasiment réussi son pari. Quasiment car cette qualification pour les Finales NBA n'est bien évidemment pas suffisante. Le King n'a qu'un seul objectif : la bague. Il veut réaliser l'exploit majeur de remporter un titre NBA avec trois franchises différentes au cours de sa carrière.

"Pour moi personnellement, le boulot n'est pas terminé. En tant que membre de cette franchise, je suis extrêmement fier de faire partie de cette organisation. Elle est de retour à sa place, elle doit jouer pour le titre.

On va donc représenter la Conférence Ouest cette année pour gagner le titre. Et je suis venu ici exactement pour ça", a insisté LeBron James.

Une image pour résumer son état d'esprit ? Pendant la célébration du titre à l'Ouest et de la qualification pour les Finales NBA, LeBron James était lui assis avec le regard déjà tourné vers la suite. Le Miami Heat ou les Boston Celtics sont prévenus, le King n'a pas prévu de partager son trône.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest