Les Houston Rockets, l’outsider par excellence à Disney World

C'est en tout cas l'avis de Caron Butler qui voit les Houston Rockets comme un réel outsider pour le titre dans cette formule inédite

N.SPar N.S | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Les Houston Rockets, l’outsider par excellence à Disney World

L'interruption de presque cinq mois va sans aucun doute rebattre quelques cartes dans l'optique du titre NBA. Certes, les effectifs seront les mêmes, ou presque. Mais une telle attente correspond finalement à celle d'une intersaison. Certains en ont profité pour se refaire une santé physiquement, comme ils pourraient le faire durant l'été. D'autres ont pu recharger les batteries, ou soigner leurs pépins. Chez les Houston Rockets, cet arrêt forcé pourrait même finalement être un mal pour un bien comme l'a affirmé Mike D'Antoni.

James Harden est transfiguré, Eric Gordon est rétabli, et Russell Westbrook semble être toujours aussi affamé. À Disney World, le format serait exceptionnel, et unique. Un peu, comme l'a décrit Evan Fournier, comme une sorte de tournoi FIBA. Aujourd'hui, il est clairement compliqué de savoir si les favoris, comme les Lakers, n'auront pas du retard à l'allumage.

Si bien que sans remettre les compteurs à zéro, la donne a changé. Les Texans vont avoir deux semaines de training camp pour travailler leur extra small-ball. Un procédé qui demande énormément d'efforts, de mobilité mais surtout de la coordination et des automatismes. Il auront aussi ces 8 matches de saison régulière pour parfaire cette alchimie basket. Si la mayonnaise prend, ces Rockets peuvent faire de belles choses. Et pourquoi pas imiter l'escouade de 95, championne en ayant terminé la saison régulière à la 6e place.

"C'est très ouvert. Je pense que pour faire partie des équipes championnes, tout est dans le timing et le momentum", explique Caron Butler. Tout reprend à zéro. Toutes les équipes ont leurs chances. L'équipe qui, pour moi, est dangereuse, ce sont les Houston Rockets. Tout peut arriver. Russell Westbrook et James Harden, il peuvent gagner n'importe quelle série à eux-seuls."

Depuis le départ de Clint Capela, et l'arrivée de Robert Covington, les Rockets ont soufflé le chaud et le froid. Capables de battre des références mais aussi de perdre contre des lottery teams. Dans une telle configuration, il faudra enchaîner les victoires pour construire de la confiance ainsi qu'un momentum.

Comme l'a expliqué Butler, ce sera clairement l'ingrédient clé pour cette fin de saison floridienne. D'autant plus que personne n'aura l'avantage du terrain. Et tous devront faire face à un James Harden aux dents très longues. De quoi faire des Rockets un très, très sérieux contender.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest