Michael Porter Jr, la jeunesse des Nuggets qui régale

Michael Porter Jr, la jeunesse des Nuggets qui régale

Auteur de sa meilleure performance en carrière (37 points) cette nuit, Michael Porter Jr démontre l’étendu d’un potentiel très intéressant.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

Frustré. Et surtout déçu de lui. De sa performance, ou plutôt contre-performance, mais essentiellement de son attitude. Michael Porter Jr rongeait son frein dans sa chambre après la défaite sévère des Denver Nuggets contre le Miami Heat (105-125) vendredi dernier. 11 points et un seul petit rebond à son actif. Peu d’efforts. Indigne d’un jeune talent censé hausser son niveau de jeu à l’heure où son équipe est privée de plusieurs joueurs dont Jamal Murray, habituelle deuxième lame. Alors MPJ a ressenti le besoin de discuter avec son coach. De lui promettre que cela ne se reproduira plus s’il lui laissait encore sa chance.

« Je lui ai juste dit que je savais que je pouvais apporter bien plus que ça. Je n’ai pas amené d’énergie ou d’enthousiasme lors du dernier match. Et ça ne peut pas se passer comme ça. Surtout quand Jamal, Gary [Harris] et Will [Barton] sont sur la touche. Je lui ai dit que je comprenais que je devais prendre le relais », témoigne l’ailier de 22 ans au Denver Post.

« J’ai reçu trois SMS de Michael », raconte Mike Malone. « Il me demandait de continuer à lui faire confiance. Je lui ai répondu que rien n’allait changer. Je lui ai dit que c’est un sacré bon joueur et qu’il allait continuer à se développer. »

Une jeune star en quête de rédemption

Après les belles promesses, place aux actes. Titularisé contre le Thunder cette nuit, le quatorzième choix de la draft 2014 s’est tenu à ses mots. Et son entraîneur l’a laissé 44 minutes sur le terrain. Plus que n’importe quel autre joueur des Nuggets. Pour 37 points d’un Michael Porter Jr engagé, fantasque et inspiré. Décisif pour son équipe, vainqueur après prolongation (121-113). Un record personnel pulvérisé, le précédant étant de 25 unités. Une prestation fulgurante et prometteuse qui confirme tout le bien que la franchise pense de lui.

« Il est très grand, il peut scorer, il a du touché et c’est un joueur capable de marquer de plein de façons différentes. Mais c’est aussi un très bon rebondeur. Ce soir, nous avons eu le droit au package intégral », remarquait Malone.

37 points, certes, mais surtout à 12 sur 16 aux tirs. Une efficacité redoutable. Avec 12 rebonds en prime. Un aspect du jeu qui fait plaisir au staff. L’illustration d’une débauche d’énergie supérieure en comparaison avec celle du match perdu contre le Heat.

Michael Porter est un joyau, mais Denver doit-il déjà le dévoiler ?

Michael Porter Jr et Nikola Jokic, duo gagnant

L’ancienne superstar des lycées est le premier rookie des Nuggets à compiler plus de 35 points et 10 rebonds depuis Carmelo Anthony. Mais justement, contrairement à Melo, Porter n’a pas à se trimbaler toute la charge du scoring. Il n’est pas la pièce maîtresse de l’équipe. Pas encore en tout cas. Il est l’un des éléments clés d’une rotation qui commence à prendre en volume avec l’éclosion de ses jeunes talents.

« Ce n’est pas comme en High School. Ici, je n’ai pas à scorer tout le temps. Je me concentre sur ma défense et mon niveau d’efforts », note l’intéressé.

En attaque, MPJ peut évoluer sans la gonfle. Surtout qu’il dispose d’un Nikola Jokic à ses côtés pour obtenir panier facile sur panier facile. Illustration en début de partie, hier soir, quand l’attaquant de 2,08 mètres prenait ses adversaires de vitesse avant d’être servi par le Serbe (auteur d’un triple-double : 30-12-10).

« La plupart de mes points, surtout en première mi-temps, sont la conclusion d’une coupe. »

« Il est grand. Facile à cibler pour les passes. Quand il est ouvert, c’est simple de le trouver », ajoute Jokic.

Leur alchimie se développe. Au même rythme que Michael Porter Jr. Un rookie (et oui, il n’a pas joué la moindre minute l’an dernier) qui n’aurait jamais atterri dans le Colorado sans ses nombreux pépins de santé avant puis après la draft. Son potentiel offensif est terrifiant. S’il continue de franchir les paliers à son rythme, les Nuggets pourront vraiment commencer à rêver en grand.

Les 37 points de Michael Porter Jr

https://twitter.com/NBA/status/1290427708439224320

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest