LeBron James rend un hommage fort à Colin Kaepernick et son combat

LeBron James rend un hommage fort à Colin Kaepernick et son combat

En conférence d’après-match, LeBron James a logiquement parlé du mouvement Black Lives Matter et a rendu un hommage aussi fort qu’essentiel à Colin Kaepernick.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS

LeBron James, au terme d'une partie en deçà de ses standards, a scellé la victoire des Los Angeles Lakers pour leur premier match depuis des mois. Mais ce n’est probablement pas ce dont il se souviendra d’hier soir, une soirée bigger than basketball à l’occasion de la reprise de la NBA.

Comme annoncé, les joueurs ont utilisé le retour du championnat comme une plateforme pour le combat social du moment et pour le mouvement Black Lives Matter. Force est de constater qu’ils ont bien marqué le coup hier et parfaitement utilisé leur exposition pour faire passer leur message. Des flocages des maillots aux messages sur les terrains, en passant par les conférences d’après-match, les actes pour promouvoir et demander l’égalité sociale ont été nombreux.

Mais l’action et l’image la plus marquante de la soirée resteront bien évidemment l’adoption par les quatre équipes, mais aussi les coaches et arbitres, de la posture chère à Colin Kaepernick pendant l’hymne national. Ce fameux genou à terre qui a tant fait parler quand l’ancien (puisqu’il n’a plus de job depuis…) quarterback l’a fait. Qui faisait tant parler ces derniers jours quand des joueurs d’autres ligues l’ont adopté (il suffit de voir les commentaires sous ce twitt ou d’autres). Ou quand les observateurs se demandaient quels joueurs NBA s’agenouilleraient pendant les hymnes.

On savait que plusieurs teams en avaient discuté et on a donc eu droit à une puissante et poignante démonstration collective.

La NBA s’agenouille, les mots forts de Doc Rivers

Comme tous les autres, LeBron James a donc posé un genou à terre. Il a même brandi le poing en l’air à un moment :

Et sans surprise, après la rencontre, LeBron James a livré un message fort. Et a rendu un bel hommage à Colin Kaepernick, le premier à avoir posé un genou à terre pour dénoncer les violences policières et le racisme systémique subis par la communauté afro-américaine aux Etats-Unis :

« J’espère que l’on a rendu Kaep fier. J’espère que l’on continuera à rendre Kaep fier chaque jour. J’espère que je l’ai rendu fier grâce à la manière dont je vis ma vie, pas seulement sur le terrain de basket, mais en dehors du terrain et ma volonté de toujours parler des injustices. (…)

Kaep est quelqu’un qui s’est levé quand les temps n’étaient pas confortables. Les gens n’ont pas compris. Les gens ont refusé d’écouter ce qu’il disait. Si vous réécoutez les interviews où il disait pourquoi il s’agenouillait, ça n’avait absolument rien à voir avec le drapeau, ça n’avait absolument rien à voir avec les soldats, les hommes et les femmes qui font en sorte que notre pays reste libre. Il l’a expliqué. (…)

Les gens n’écoutent jamais. Ils refusent d’écouter. J’ai écouté, et beaucoup des gens de la communauté noire ont écouté, et je veux juste le remercier de son sacrifice et de tout ce qu’il a fiât pour qu’aujourd’hui, même des années plus tard, nous soyons capables de vivre un moment comme celui que nous avons vécu ce soir. »

Par son statut mais aussi son implication, LeBron James est et sera très certainement la figure de proue et le leader des joueurs NBA dans leur combat pour la justice sociale et le mouvement Black Lives Matter. En rendant hommage à Colin Kaepernick, en parlant essentiellement de lui dans sa première prise de parole après un match, la plus importante, c’était bien évidemment un éclairage important sur une personnalité phare du mouvement.

Mais c’était aussi une manière de rappeler aussi qu’il n’était qu’un « soldat » dans ce combat. Une manière de rappeler que la cause est plus importante que n’importe quel joueur - y compris le plus grand - et que n’importe lequel de ses leaders.

On peut penser ce qu’on veut de LeBron James le joueur. Mais l’homme a encore une fois eu les mots justes.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest