LeBron domine Giannis, New York et Utah continuent de faire kiffer

LeBron domine Giannis, New York et Utah continuent de faire kiffer

Voici ce qu'il fallait retenir des 3 matches de la nuit en NBA.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

Les résultats de la nuit en NBA, celle de LeBron James.

Lakers @ Bucks : 113-106
Knicks @ Warriors : 119-104
Pelicans @ Jazz : 118-129

---

LeBron James, merci patron !

- LeBron James a choisi l'affiche contre les Bucks et le lendemain de la publication de notre premier épisode de la MVP Race pour montrer qui est le patron. Le King, devancé par Giannis Antetokounmpo la saison dernière pour la plus haute distinction individuelle, a juré qu'il n'avait pas ça en tête au moment de défier Milwaukee. Que ce soit vrai ou pas, LeBron a claqué un gros match en entame de road trip, avec 34 points, 8 passes et 6 rebonds pour guider les Lakers vers la victoire.

- LeBron transpirait la confiance et s'est même permis de rentrer un shoot à 3 points avec une petite pointe d'insolence pour plier le match avant l'entame de la dernière minute.

- C'était un peu moins le soir de Giannis. Le Greek Freak a beau avoir signé un double-double (25 point, 12 rebonds), ses 9 pertes de balle n'ont pas fait du bien à Milwaukee et il n'a pas disputé les 23 dernières secondes de la partie après avoir pris sa 6e faute. Les choses avaient pourtant plutôt bien commencé pour lui dans son duel avec LeBron James, après ce superbe contre.

MVP Race Vol.1 : Qui est le mieux placé pour détrôner Giannis ?

Les Knicks séduisent encore, Draymond expulsé pour rien

- Si les Warriors ont paumé contre les Knicks, c'est parce que New York a très bien joué (ça procure toujours un petit frisson de surprise d'écrire ça...), mais aussi parce que Draymond Green a été éjecté de manière complètement injuste avant même la mi-temps. On peut comprendre que des arbitres finissent par être fatigués d'entendre Green parler et râler à longueur de match, mais là il y a clairement eu boulette.

- L'intérieur de Golden State avait déjà une faute technique (moins douteuse, celle là) à son actif, lorsqu'il est allé houspiller un peu son padawan James Wiseman. Les refs ont cru qu'il leur gueulait encore dessus et lui ont donné une deuxième technique, synonyme de retour au vestiaire. Dur, surtout que Draymond Green en était déjà à 8 passes décisives en 17 minutes seulement.

Draymond Green éjecté à tort pour avoir engueulé… son coéquipier

- A côté de ça, ce qu'on disait sur les Knicks et leur défense mercredi s'est confirmé. Si la fin de partie a été un peu plus décousue, les Knicks ont à la fois bien cadenassé les Warriors, et proposé un jeu plutôt plaisant et partageur. En vedette, le tandem Julius Randle (17 points, 16 rebonds, 9 passes) - RJ Barrett. Le Canadien a joué très juste pendant la majeure partie du match et a signé son record de points en carrière (28 points et 5 passes) à 10/17.

Les Knicks sous Thibodeau, c'est méchamment fort en défense

- Même au niveau de la rotation intérieure, Tom Thibodeau a réussi bien naviguer entre Mitchell Robinson (18 pts), Nerlens Noel (4 contres) et Obi Toppin (quelques jolis tomars sur ses 12 minutes). C'est le troisième succès de suite pour New York, qui continue de joliment s'accrocher au haut du tableau.

Donovan Mitchell torpille NOLA

- Après un quart-temps, remporté 43-21 par les Pelicans, on avait le sentiment que la soirée allait être longue et douloureuse pour le Utah Jazz. C'était sans compter le moral né de la belle forme du moment pour Rudy Gobert et ses coéquipiers, mais aussi et surtout de l'envie de Donovan Mitchell de prendre feu. Le Jazz a rapidement refait son retard et pris les commandes, sous l'impulsion de "Spida", auteur de 36 points, 7 rebonds et 5 passes à 11/19, avec un superbe 6/8 à 3 points. C'est son "season high".

- Il faut dire qu'il était particulièrement chaud hier soir avec un 6/6 à trois-points pour débuter le match. Il a aussi cassé de la cheville...

- Rudy a fini sur un petit double-double des familles (12 points, 11 rebonds), avec 4 contres pour pimenter le tout. Mine de rien, Utah vient de rejoindre les Clippers au 2e rang de la Conférence Ouest, à une victoire des Lakers !

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest