Vers un forfait massif de joueurs inquiets pour la reprise de la saison ?

De plus en plus de joueurs seraient prêts à se désengager de la reprise de la saison NBA à Orlando, faute de conditions satisfaisantes...

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Vers un forfait massif de joueurs inquiets pour la reprise de la saison ?

Ce n'est pas parce que la saison va bien redémarrer le 31 juillet prochain du côté d'Orlando que cette décision convient à tout le monde. Selon Adrian Wojnarowski d'ESPN, et comme l'avait par exemple sous-entendu Matt Barnes la semaine dernière, plusieurs joueurs sont très réticents à l'idée d'intégrer la bulle de la NBA à Disney World Resort.

Que ce soit l'éloignement familial ou les chiffres toujours très alarmants du Covid-19 aux Etats-Unis (et en Floride), les conditions de reprise posent problème à un nombre significatif de basketteurs parmi les 22 équipes invitées à boucler la saison régulière et à disputer les playoffs. Une discussion impliquant 40 à 50 joueurs aurait ainsi eu lieu afin d'évoquer le moyen pour les sceptiques de ne pas perdre trop d'argent au cas où ils décideraient de ne pas prendre part à la compétition.

Pour l'heure, aucune pétition officielle n'a été signée pour contrer l'accord passé entre la NBA et le syndicat, mais les cadres de ce dernier, Chris Paul et LeBron James notamment, veulent faire valoir un droit de retrait sans conséquences financières.

On ne sait pas de quels joueurs il s'agit, mais certains avaient dans tous les cas déjà évoqué leur appréhension. Joe Ingles, l'ailier Australien du Utah Jazz, était inquiet pour sa femme enceinte et son fils au système immunitaire vulnérable et s'était dit prêt à rester au pays s'il le fallait. Plus récemment, Carmelo Anthony avait lui aussi évoqué la possibilité de ne pas reprendre avec les Blazers. Il faut dire que les membres des familles ne pourront pas intégrer la bulle avant la fin du 1e tour des playoffs, soit 7 semaines après le début du training camp de mi-juillet où les joueurs commenceront leur isolement.

Pour des joueurs qui font partie d'équipes qui ne visent pas le titre, le risque sanitaire et l'incertitude de la situation paraissent en effet bien importants... Il faut noter que les franchises seront autorisées, dans le cas où l'un de leurs joueurs ne souhaiterait pas reprendre la saison, à engager un remplaçant pour la période donnée. La "mini Free-Agency" prévue avant la reprise pourrait alors prendre des airs de grande foire...

 

 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest