Previews playoffs NBA : Toronto Raptors (2) vs Brooklyn Nets (7)

Previews playoffs NBA : Toronto Raptors (2) vs Brooklyn Nets (7)

Les playoffs NBA débutent ce soir à Disney World. Le moment de faire le point sur chacune des huit séries du premier tour.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

Toronto Raptors

Bilan : 53-19 (73%), deuxième à l’Est

Comment ça s’est passé dans la bulle ?

Sept victoires, une seule défaite. Une promenade. Ou plutôt une démonstration. Parce que les Canadiens, trop peu souvent cités parmi les favoris pour le trophée, ont remis les pendules à l’heure à Disney. Des masters classes successives, des leçons de collectif et même une victoire claquante contre les Lakers (107-92). L’attaque est parfois encore un peu timide sur demi-terrain mais la défense des Raptors est toujours aussi solide. Ils ne sont pas champions en titre pour rien. Il faudra compter sur eux en juin fin septembre.

Le jour de gloire de Timothé Luwawu-Cabarrot

Brooklyn Nets

Bilan : 35-37 (48%), septième à l’Est

Comment ça s’est passé dans la bulle ?

Cinq victoires, trois défaites. Des résultats surprenants ! Sans Kyrie Irving, Kevin Durant, Spencer Dinwiddie ou DeAndre Jordan, les Nets sont partis à Disney sans plusieurs de leurs principaux éléments. Menés par un Caris LeVert impressionnant (25 points, 6,7 passes), les hommes de l’ombre de la franchise new-yorkaise ont rempli leur mission : à savoir arracher la septième place de la Conférence Est pour éviter les Bucks au premier tour.

Le jour de gloire de Timothé Luwawu-Cabarrot

Le duel à suivre

Caris LeVert contre… le reste du monde. Même si Brooklyn ne se retrouve pas contre Milwaukee, cette série reste une opposition déséquilibrée entre deux formations qui ne boxent clairement pas dans la même catégorie. Du coup, l’arrière va devoir se surpasser pour ne serait-ce qu’éviter le sweep aux Nets. Première option offensive, il sera ciblé par tous les défenseurs de Toronto : O.G. Anunoby, Pascal Siakam, etc.

La clé de la série

L’attention et le sérieux des Raptors. Honnêtement, ils sont leurs propres adversaires sur ce premier round. Sauf relâchement, ça devrait passer. Mais c’est justement parfois ça le plus dur : se forcer à rester rigoureux, à s’appliquer sur chaque possession et à ne pas prendre son adversaire de haut. Seules les plus grandes équipes parviennent à imposer leur jeu sans tomber dans la facilité. Une marque de fabrique. Toronto a les ingrédients. Un collectif solide et un excellent coach. S’ils ne se tirent pas eux-mêmes une balle dans le pied, le second tour leur tend les bras.

Le pronostic

Toronto en quatre.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest