100 SAC
99 BOS
125 ORL
121 WAS
114 MEM
131 DEN
108 NOP
100 GSW
122 LAL
101 ATL

L’avenir d’OKC, c’est Shai Gilgeous-Alexander

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Shai Gilgeous-Alexander sort d'une belle saison rookie avec les Clippers. Sa mission désormais : incarner l'avenir d'un Thunder en reconstruction.

A ses débuts en NBA, Shai Gilgeous-Alexander était surtout connu pour le flocage improbable de son maillot. Le meneur passé par Kentucky tenait absolument à ce que son nom complet soit écrit au-dessus de son numéro. "SGA" a rapidement fait en sorte que l'on oublie ce détail graphique pour se concentrer sur ses performances. Il faut dire qu'elles valaient le détour. En quelques semaines, le Canadien s'est octroyé une place dans le cinq de Doc Rivers et a fait une superbe saison rookie chez les Los Angeles Clippers. Tout le monde ou presque s'attendait à voir Gilgeous-Alexander poursuivre sa progression à L.A. au sein du backcourt très prometteur qu'il formait avec Patrick Beverley. Les ambitions dévorantes des Clippers en ont décidé autrement.

Shai Gilgeous-Alexander
Le maillot de Shai Gilgeous-Alexander.

Le membre de la All-Rookie Second Team 2019 doit déjà changer de crèmerie. Les Clippers sont passés dans une autre galaxie. Celle des superstars Kawhi Leonard et Paul George. Les Californiens ne pouvaient pas se contenter de Leonard et ont exaucé sa requête de voir débarquer PG13 en même temps, sacrifiant la plupart de leurs atouts d'avenir. Shai Gilgeous-Alexander passe donc des ambitieux Clippers à une équipe du Thunder en reconstruction. Le terme de reconstruction est d'ailleurs un euphémisme. A coups de bulldozer, Sam Presti a achevé la destruction du chef d'oeuvre dont il avait démarré la construction en 2007, alors que la franchise était encore basée à Seattle. Gilgeous-Alexander sera l'une des composantes majeures de sa nouvelle sculpture.

Pas de Russ ou de CP3 dans les pattes

On a d'abord eu peur que le natif de Toronto se retrouve un peu coincé et dans l'obligation de composer avec la présence de Russell Westbrook. Bonne nouvelle pour "SGA", le MVP 2017 a été tradé aux Houston Rockets. Les clés du jeu seront a priori pour lui. Pas de "Brodie" pour monopoliser la gonfle. A priori pas de Chris Paul non plus, puisque le Thunder entend le réorienter vers une autre franchise très rapidement. Dennis Schröder et ses 31 millions de dollars à toucher sur 2 ans sont aussi à ranger dans la catégorie des "expendables".

Ce sera un challenge important pour Shai, qui n'a pas encore eu à gérer l'entière responsabilité de systèmes offensifs d'une équipe. Aux Clippers, le danger pouvait venir de partout et Gilgeous-Alexander avait pour principale mission de bien défendre (il l'a fait), de rentrer ses shoots ouverts à 3 points autant que possible (36.7% à 3 points), de scorer raisonnablement (10.8 points sur 26 minutes), tout en partageant la mise en place du jeu avec Pat Beverley et Lou Williams. D'où ses 3.3 passes décisives par match, seulement. Ce n'est bien sûr pas là-dessus qu'il faut le juger en priorité.

Shai Gilgeous-Alexander est capable d'évoluer sur les postes 1 et 2 grâce à sa taille (1,98 m) et son QI basket. Dans l'Oklahoma, en attendant que l'effectif ne se dessine de façon plus claire, l'attention sera concentrée sur ses progrès et sa capacité à devenir un vrai guard de qualité dans cette ligue. La maturité qu'il a affichée en playoffs lors du 1er tour contre les Golden State Warriors est plus qu'encourageante. Jugez plutôt ce qu'il a produit sur 3 des six matches face à Stephen Curry et sa bande :

Game 1 - 18 points, 5 rebonds, 1 passe et 3 contres à 6/16, dont 3/6 à 3 points.

Game 4  - 25 points, 2 rebonds, 2 passes à 9/15, dont 3/5 à 3 points.

Game 6 - 22 points, 6 passes, 5 rebonds, 1 contre à 8/14, dont 2/4 à 3 points.

Dans le game 2 où il n'a inscrit que 4 points, il est tout de même parvenu à peser sur la rencontre avec 5 passes et 4 interceptions. Un signal intéressant qui a très probablement séduit Sam Presti et l'a convaincu qu'il ferait une belle contrepartie, en plus des picks impliqués, dans le trade de Paul George. On en reparlera lorsque la reprise approchera, mais "SGA" peut être un candidat intéressant pour le trophée de MIP...

Les stats de Shai Gilgeous-Alexander en 2018-2019

SeasonTeamGMinFGMFGAFG%3PM3PA3P%FTMFTAFT%ORDRRebAstTOStlBlkPts
2018-19LAC8226:314.28.747.60.61.736.71.92.480.00.72.12.83.31.71.20.510.8
Total-8226:314.28.747.60.61.736.71.92.480.00.72.12.83.31.71.20.510.8