CQFR : DeRozan en mode tueur, le gros carton de LeBron !

CQFR : DeRozan en mode tueur, le gros carton de LeBron !

Voici ce qu'il fallait retenir des 10 matches de la nuit en NBA, celle de l'arrière des Chicago Bulls DeMar DeRozan.

Cédric EmésPar Cédric Emés | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

Les résultats de la nuit en NBA, celle de DeRozan

Suns @ Celtics : 108-123
Bulls @ Pacers : 108-106
Mavericks @ Kings : 112-96
Heat @ Rockets : 120-110
Hawks @ Cavaliers : 121-118
Clippers @ Raptors : 108-116
Spurs @ Grizzlies : 105-118
Knicks @ Thunder : 80-95
Timberwolves @ Jazz : 108-120
Blazers @ Lakers : 106-139


DeRozan assassine les Pacers au buzzer !

- Pour terminer l'année (aux Etats-Unis), DeMar DeRozan s'est offert un superbe moment ! Pourtant loin de réaliser un match parfait (28 points à 8/24 aux tirs), l'arrière a donné la victoire aux Chicago Bulls sur le parquet des Indiana Pacers (108-106).

Sur l'ultime possession de la partie, alors que son équipe perdait d'un point, l'ancien des Toronto Raptors a joué sa carte individuelle. Le résultat ? Un tir sur une jambe incroyable à longue distance pour crucifier les Pacers au buzzer ! L'une des actions de 2021 !

Pour obtenir ce succès, DeRozan a été bien épaulé par Cody White (24 points) et Zach LaVine (17 points). En face, Caris LeVert (27 points) et Domantas Sabonis (24 points, 14 rebonds) pensaient avoir réalisé la différence. Mais c'était sans compter sur DeRozan...

Comme DeRozan, ils vont marquer la NBA et le basket en 2022

LeBron James termine sur un carton XXL

- Malgré des Los Angeles Lakers décevants ces dernières semaines, LeBron James enchaîne les grosses performances. Et à 37 ans, l'ailier reste l'un des meilleurs joueurs du monde. Pour finir l'année, le King l'a encore prouvé : 43 points (record personnel de la saison), 14 rebonds pour humilier les Portland Trail Blazers (139-106).

Après une série de 6 défaites sur les 7 derniers matches, ce large succès fait du bien aux Californiens. Dans le sillage d'un James XXL, Russell Westbrook a tenu son rang en triple-double (15 points, 13 rebonds, 12 passes décisives), alors que 5 autres joueurs ont passé la barre des 10 points.

En face, Damian Lillard (18 points) était déréglé à longue distance (1/8), et Ben McLemore (28 points) a été le seul à résister dans ce fiasco. Avec un LeBron James à ce niveau, les Lakers peuvent espérer mieux en 2022.

LeBron a 37 ans, retour sur ses 10 matches de playoffs les plus fous

Le duel improbable : Young vs Love

- Dans le même temps, les Atlanta Hawks se sont imposés sur le terrain des Cleveland Cavaliers (121-118). Sans surprise, la franchise de Géorgie s'est reposée sur un Trae Young (35 points, 11 passes décisives) en forme pour parvenir à l'emporter.

Mais pour faire basculer le match en faveur de son équipe, le meneur a dû batailler face à... Kevin Love ! De retour en forme sur les dernières semaines, l'intérieur a sorti son meilleur match de l'année : 35 points, 11 rebonds.

Après une série de 3 défaites consécutives, les Hawks se sont arrachés, malgré un retard de 16 points, pour se relancer. Même diminué par les nombreuses absences liées au Covid, Atlanta peut toujours compter sur Young.

Morant sur sa lancée, Butler et Mitchell en grande forme

- Déjà monstrueux contre les Los Angeles Lakers, Ja Morant a remis ça face aux San Antonio Spurs (118-105). Le meneur des Memphis Grizzlies a compilé 30 points, 8 passes décisives et 6 rebonds pour prendre le dessus sur le collectif texan.

A la lutte pendant un bon moment, les Spurs ont finalement craqué dans le troisième quart-temps avec une panne d'adresse fatale à longue distance. Les Grizzlies, avec les apports de Tyus Jones (18 points), Brandon Clarke (17 points) et Desmond Bane (17 points), en ont profité pour creuser un écart irrémédiable.

- De son côté, Jimmy Butler a également pris les choses en mains. Avec son record de la saison (37 points), le patron d'un Miami Heat décimé a porté son équipe sur le parquet des Houston Rockets (120-110).

Au sein d'une rotation de 8 joueurs, l'ancien des Chicago Bulls a montré la voie pour enchaîner une 5ème victoire consécutive. Pour faire la différence, les Floridiens ont également pu compter sur le retour de Kyle Lowry, précieux (12 points) malgré sa maladresse (3/11).

En face, Jaesean Tate (22 points), Christian Wood (18 points) et Jalen Green (16 points) ont pourtant bien résisté. Mais les Rockets n'ont jamais trouvé la solution face à Butler et ont ainsi connu une 6ème défaite de suite.

Jimmy Butler candidat au MVP ? Sa réponse cash !

- Décidément, plusieurs joueurs ont réalisé leur meilleure performance de la saison cette nuit. Lors de la victoire du Utah Jazz contre les Sacramento Kings (120-108), Donovan Mitchell a affolé les compteurs avec 39 points (record perso de la saison).

Avec les absences de Mike Conley et de Joe Ingles, Mitchell a pris le jeu à son compte. Avec en plus Bojan Bogdanovic (24 points et 12 rebonds) et Rudy Gobert (14 points, 16 rebonds et 4 contres) pour l'épauler, le meneur a réalisé un véritable show. Une large victoire malgré la réponse d'Anthony Edwards (26 points) en face.

La faillite des Knicks, Porzingis en leader

- Les New York Knicks ont décidément bien du mal à trouver de la régularité. Battus sur le parquet de l'Oklahoma City Thunder (80-95), les hommes de Tom Thibodeau ont connu une maladresse offensive assez incroyable.

Bien évidemment handicapés par de nombreuses absences liées au Covid-19, les Knicks ont éprouvé de grosses difficultés après la pause. RJ Barrett (26 points) s'est pourtant démené, mais il était trop seul... A l'image notamment de la faillite d'Evan Fournier (3 points).

En face, Shai Gilgeous-Alexander (23 points) a fait le job avec un collectif du Thunder d'ailleurs à la hauteur.

- En l'absence de Luka Doncic, Kristaps Porzingis assume ses responsabilités. Battus au buzzer il y a quelques jours, les Dallas Mavericks ont ainsi pris une revanche sur les Sacramento Kings (112-96) grâce à la performance du Letton.

Avec 24 points, 9 rebonds et 6 passes décisives, Porzingis a été un vrai leader. Bien épaulé par Jalen Brunson (23 points) ou encore Reggie Bullock (16 points), l'intérieur a réalisé un gros chantier. Et Tyrese Haliburton (17 points, 10 passes décisives) n'a donc pas été suffisant pour résister.

Comment Kristaps Porzingis est redevenu (presque) intouchable

Les Raptors et les Celtics terminent sur une bonne note

- Les Toronto Raptors ont brisé la série face aux Los Angeles Clippers (116-108). Après 4 défaites consécutives face aux Californiens, les Canadiens ont pu compter sur un trio en grande forme : Fred VanVleet (31 points, 9 passes décisives), Pascal Siakam (25 points, 19 rebonds) et ensuite OG Anunoby (26 points).

Longtemps dans le coup pour s'imposer, les Clippers ont finalement craqué dans le dernier quart-temps. Marcus Morris (20 points) et Terance Mann (18 points) se sont tout de même bien battus pour gêner les Raptors jusqu'au bout.

- Enfin, les Boston Celtics ont fait tomber les Phoenix Suns (123-108). Après trois défaites consécutives, les Celtics se sont ainsi bien repris à domicile avec des performances solides de la part de Marcus Smart (24 points) et Jaylen Brown (24 points).

Dans un autre registre, Robert Williams a aussi été précieux : un triple-double avec 10 points, 10 passes décisives et 11 rebonds. Malgré les 22 points de Devin Booker (7/26), les Suns étaient déjà décrochés à la pause et n'ont jamais été en mesure de rivaliser...

Briques sur briques : Boston, une débâcle historique à trois-points

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest