La belle preuve de leadership de Ja Morant après la défaite

Ja Morant s’est empressé de défendre l’un de ses coéquipiers et d’endosser la responsabilité du revers des Grizzlies contre les Sixers.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
La belle preuve de leadership de Ja Morant après la défaite

Ja Morant s’est démené pendant 42 minutes pour mener ses Memphis Grizzlies à une nouvelle victoire. 37 points, 5 rebonds, 5 passes et le layup crucial pour arracher la prolongation à 8 secondes du buzzer dans le quatrième quart-temps. En vain. Les Philadelphia Sixers ont fini par s’imposer malgré l’absence de Joel Embiid (119-122).

Décisif dans le money time, Morant n’a pas eu la balle de match entre ses mains. C’est Ziaire Williams, membre obscure de la rotation, qui s’est retrouvé avec le tir pour la gagne derrière l’arc. Il l’a raté, comme la plupart de ses tentatives de la soirée (3 sur 10 et 0 sur 6 à trois-points). Il aurait donc pu faire office de bouc-émissaire idéal. Son jeune coéquipier voyait la situation autrement après coup.

« Il n’y a aucune raison de nous prendre la tête ou d’en vouloir à Ziaire parce qu’il a raté un tir. Si vous devez être en colère contre quelqu’un, autant que ce soit moi. J’ai perdu 9 ballons, j’ai raté des lancers, je n’ai pas mis un trois-points. C’est à moi qu’il faut en vouloir », confie le jeune leader.

Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités et Ja Morant le comprend parfaitement bien apparemment. Sa déclaration est simple mais elle témoigne de son attitude et de son état d’esprit. Ses coéquipiers apprécieront. On connait bien des vétérans qui feraient mieux de s'inspirer du bonhomme.

CQFR : Stephen Curry se réveille, fin de série pour Atlanta

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest