Nikola Jokic, un MVP en démonstration constante

Nikola Jokic, un MVP en démonstration constante

Encore exceptionnel face aux Portland Trail Blazers, l'intérieur des Denver Nuggets Nikola Jokic confirme après une saison digne d'un MVP.

Cédric EmésPar Cédric Emés | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

Les Denver Nuggets ont pris le meilleur sur les Portland Trail Blazers (4-2) au premier tour des Playoffs. Dirigée par l'excellent Mike Malone, la franchise du Colorado parvient à rester compétitive malgré les blessures. Grâce notamment à un Nikola Jokic exceptionnel.

Attention, il n'est pas question de dévaloriser l'importance du collectif chez les Nuggets. Michael Porter Jr ou encore Monte Morris ont également eu des rôles majeurs sur cette série. Mais quel niveau pour le Serbe !

Dans la lancée d'une saison déjà excellente, l'intérieur continue de porter son équipe. A 26 ans, le natif de Sombor semble au sommet de son art et récite sa partition à la perfection.

Nikola Jokic toujours juste

Encore la nuit dernière, Jokic a régalé. Auteur de 36 points, 8 rebonds et 6 passes décisives, le patron des Nuggets a été le grand artisan de la victoire obtenue sur ce Game 6 (126-115). Et pourtant, sur le premier quart-temps, il n'a pas marqué le moindre point.

La faute à un passage compliqué ? Absolument pas. Il a simplement choisi de se mettre en retrait. Pourquoi ? Car Porter Jr se trouvait sur une autre planète ! Avec la main (très) chaude de son partenaire, Jokic a choisi de le mettre dans les meilleures conditions.

"Le premier quart-temps, je n'étais pas agressif. Je ne voulais pas forcer les choses. Pourquoi forcer le jeu alors que j'ai un coéquipier en forme ? Pourquoi je voudrais peut-être le refroidir, voire même le mettre en colère, alors que je peux me sacrifier quelques minutes ou un quart-temps ?", a-t-il lancé face à la presse.

Certaines superstars auraient du mal à tenir un tel discours. Mais de son côté, Jokic accepte de partager la lumière. Surtout quand ça bénéficie à son équipe. Orphelin de Jamal Murray et de Will Barton, il sait très bien qu'il ne peut pas gagner seul.

Alors autant profiter des moments chauds de Porter Jr ou de Morris. Surtout qu'il a cette capacité à prendre un match en mains. En seconde période, pour rattraper un retard de 14 points, il a su assumer ses responsabilités. Avec 20 de ses 36 points dans le troisième quart-temps, Jokic a totalement relancé les siens.

D'ailleurs, Porter Jr a parfaitement résumé le come-back des Nuggets dans ce match.

"Notre retour ? Des stops défensifs et Nikola Jokic", a simplement répondu le jeune prodige.

Et finalement, Denver a donc réussi à l'emporter pour mettre un terme à cette série.

Pour devenir une superstar, Nikola Jokic a dû terrasser… le coca

M. V. P.

Sur ce premier tour, Jokic, malgré les superbes performances de Damian Lillard, a été le meilleur joueur. Comme lors de la saison régulière, il a littéralement affolé les compteurs : 33 points et 10,5 rebonds de moyenne.

Dans l'histoire de la NBA, il est ainsi devenu le second joueur dans l'histoire à afficher 30 points et 10 rebonds de moyenne avec plus de 50% de réussite aux tirs et plus de 40% de réussite à longue distance. Le premier ? Dirk Nowitzki en 2002. C'est dire...

Pour ne rien gâcher, l'intérieur se montre capable de telles performances malgré des Nuggets diminués. Même sans son premier lieutenant, Murray, et l'un de ses meilleurs coéquipiers, Barton, il reste en mesure d'évoluer à un haut niveau. Et d'emmener sa franchise dans son sillage.

"C'est pour cela qu'il est le MVP incontestable. Parce que vous pouvez retirer n'importe qui de notre équipe, si nous avons Nikola, vous pouvez me mettre moi, Wes Unseld, Ryan Bowen, Charles Klask, qui vous voulez sur le terrain, nous allons trouver un moyen de rivaliser. Car il est grand à ce point", a assuré Malone.

Bien évidemment, le coach des Nuggets n'est pas le plus objectif à ce sujet. Par contre, Lillard dispose d'un avis plus juste. Et le meneur des Blazers a réalisé un bel hommage pour son adversaire.

"Je l'ai beaucoup vu en action, en étant dans la même division à l'Ouest. Et je crois qu'il est le MVP. Il a joué tous les matches et il fait tout pour son équipe. Je pense que nous étions au premier rang sur cette série : il marque à trois points, dans la raquette, depuis la ligne, il provoque des fautes, il rend les autres meilleurs.

Il fait tout pour eux. Je pense que s'il y a une année où un gars comme lui, avec ce qu'il fait pour cette équipe, peut mener son équipe à un championnat, c'est cette année car tout me semble possible", a même estimé Lillard.

Au prochain tour, les Phoenix Suns vont représenter un adversaire redoutable pour Denver. Mais tant que les Nuggets pourront compter sur Nikola Jokic, ils seront confiants...

Nikola Jokic MVP : il préfère se taire pour laisser parler ses chiffres

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest