Chris Paul le roi des fins de matchs mais aussi des coups dans les c……

Chris Paul serait-il aussi clutch qu’il est vicieux et inversement ?

Guillaume LarochePar Guillaume Laroche | Publié  | BasketSession.com / NEWS / WHAT THE FLOP / décalage
Chris Paul le roi des fins de matchs mais aussi des coups dans les c……

Depuis ce matin, tout le monde s’accorde à dire que Chris Paul a surfé sur le Game 6 de la série entre OKC et Houston. Avec ses paniers clutchs, sa maîtrise du tempo, sa défense, son leadership, le meneur du Thunder a fait fermer quelques bouches et a confirmé qu’il était toujours un joueur d’exception à 35 ans.

Pourtant, ses adversaires du soir ont eu un peu de mal à reconnaitre son rôle prédominant sur cette victoire. James Harden, son ex-coéquipier, s’est concentré sur les problèmes collectifs des Rockets lors des fins de matches. Russell Westbrook, lui, a tout simplement refusé de parler de son adversaire direct pour se concentrer également sur ses propres erreurs (nombreuses d'un autre côté...). Il a d’ailleurs reconnu que sa perte de balle dramatique en toute fin de match avait été une des clés de la défaite des siens.

Pourtant, derrière cet aveu, on ne peut s’empêcher d’entendre quelques grincements de dents. On sait que Chris Paul et Russell Westbrook ne sont pas les meilleurs amis du monde. Et leurs derniers échanges sur le terrain cette nuit ne devraient pas leur permettre de calmer le jeu…

On est d'accord, le coude de CP3 traine un peu ? Geste volontaire ? Hummm… Disons que son pedigree et son passif ne jouent pas forcément en sa faveur. Chris Paul est connu pour être un guerrier mais également un joueur vicieux. Et un mentor de qualité pour Dennis Schroder visiblement...

Chris Paul, le respect retrouvé

Rappelons tout de même, pour ceux qui l'auraient oublié, que CP3 a été dégagé de Houston comme un malpropre pour faire venir RW dans le Texas. Considéré comme dépassé, en fin de carrière, en manque d’impact, les dirigeants des Rockets avaient donc choisi l’option Westbrook pour relancer la franchise. Chris était alors destiné à dépérir à OKC et à s'enfoncer dans les classements.

Là, force est de constater sur ce match que le choix n’était pas le bon (oui, on sait c’est facile de dire ça sur un match et Westbrook pourrait très bien sortir un match de titan lors du game 7 pour bien nous faire fermer nos bouches). Mais quoi qu’il en soit, on s’attend à un duel hautement pimenté - genre un bon 8 ou 9 sur l'échelle de Scoville - entre les deux meneurs All-stars à très fort caractère. Impatient également de voir quelles seront leurs réactions à la fin de la série. Accolade ? Evitement ? A vos paris !

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest