Gordon Hayward renvoyé dans son état natal par les Celtics ?

Afin de faire des économies, les Celtics vont devoir faire des choix et Gordon Hayward serait sérieusement sur un siège éjectable.

N.SPar N.S | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Rumeurs
Gordon Hayward renvoyé dans son état natal par les Celtics ?

Finaliste de conférence, les Boston Celtics ont vécu une semi-déception avec cette élimination contre le surprenant Miami Heat. Comme en 2017 et 2018, les C's ont trébuché juste avant les Finals. Que manque-t-il à cette équipe dont l'ossature est globalement la même qu'il y a deux ans au moment de ce Game 7 contre les Cavs de LeBron (sans Kyrie Irving et Gordon Hayward blessés à l'époque) ? Ce qu'on veut dire par là, c'est que Marcus Smart, Jaylen Brown et Jayson Tatum étaient de la partie. Ils ont depuis progressé, avec l'ajout de Kemba Walker et d'autres pour les aider. Reste à passer cette marche pour retrouver l'étape ultime, 10 ans après.

Mais cette intersaison s'annonce délicate pour Danny Ainge. Tout d'abord parce qu'il va falloir prolonger Jayson Tatum à un tarif supermax. Logique puisqu'il est le visage de cette franchise. Son deal ne prendra effet qu'en 2021-22. Heureusement pour les C's qui doivent déjà assumer les salaires de Walker (34M), Brown (23M), Smart (13,5M), plus potentiellement Kanter et Theis (5M chacun). Sans parler de la grosse problématique du moment, celle liée à Gordon Hayward. On ne refera pas l'histoire de celui dont la carrière bostonienne aurait été différente sans cette effroyable blessure subie dès son premier match sous le maillot vert. Mais la réalité est là, il coûte très cher à sa franchise.

Jayson Tatum, en route vers la fortune

Sans aucun doute, il va activer sa player option pour toucher ses 34M. Personne ne lui donnera ne serait-ce que la moitié ailleurs. Pour Boston, le souci est financier puisque la jauge va basculer dans le rouge. Les Celtics pourraient ainsi se retrouver à payer 17M de luxury tax selon les circonstances. Il faut donc penser à faire des économies, d'autant plus dans le contexte actuel. Et qui dit économie, dit trouver une porte de sortie à l'ancien de Butler.

Dans ce but, Danny Ainge pourrait recevoir un petit coup de pouce d'une autre équipe de l'Est, Indiana. Les Pacers vont devoir gérer le cas Victor Oladipo. L'arrière est au milieu de nombreuses rumeurs, que ce soit dans celles des départs ou des prolongations. Aux dernières nouvelles, le All-Star souhaiterait un deal max, lui à qui il reste un an de contrat comme Hayward. Pas fous, les Pacers ne seraient pas spécialement chauds pour lui filer maintenant. C'est là que la piste Hayward intervient.

L'ailier est un natif d'Indianapolis et ne serait pas spécialement gourmand lorsqu'il s'agira de prolonger à l'été 2021. Mais impossible de le faire venir sans qu'Oladipo se barre, les deux étant susceptibles de quitter le navire sans contrepartie dans un an. Il faut donc que Pacers et Celtics arrivent à trouver une autre équipe pour un deal tripartite puisque Boston ne veut pas du MIP 2018. En revanche, des gars comme Sabonis ou Turner pourraient les intéresser.

En bref, il faut qu'une troisième équipe accepte de récupérer Victor Oladipo pour que des négociations débutent. Si, bien-sûr, les Pacers veulent s'en débarrasser, ce qui n'est pas encore acté.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest