Jamal Crawford à Brooklyn, Michael Beasley devrait suivre

Il y a des news qui redonnent le smile ! Jamal Crawford fait son comeback en NBA à 40 ans, du côté de Brooklyn.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Transferts
Jamal Crawford à Brooklyn, Michael Beasley devrait suivre

On l'appelait de nos voeux et c'est chose faite. Jamal Crawford va rejouer en NBA à 40 ans et ne restera donc pas sur son match à 51 points sous le maillot des Phoenix Suns. "J-Crossover" s'est engagé jusqu'à la fin de la saison avec les Brooklyn Nets, annonce Shams Charania de The Athletic.

A 40 ans, l'arrière aux dribbles chaloupés vient renforcer un effectif complètement décimé par le Covid-19 et dans lequel quatre spots étaient disponibles après les forfaits récents de Spencer Dinwiddie et Taurean Prince. Wilson Chandler, pour raisons familiales, et DeAndre Jordan, lui aussi touché par le virus, avaient déjà déclaré forfait quelques semaines plus tôt.

Jamal Crawford est encore archi-chaud, le laisser libre est criminel

On ne va pas se le cacher, ce retour de Jamal Crawford est une vraie bonne nouvelle. Le vétéran aura du temps de jeu vu les désistements récents et pourra montrer qu'il en a encore dans le moteur. Ce qu'il montrait jusqu'à encore très récemment dans des vidéos sur le playground donnait forcément envie qu'une équipe lui donne sa chance. Il retrouvera donc New York, mais plus au sud, après avoir porté le maillot des Knicks entre 2004 et 2008. C'était avant qu'il ne démarre sa collection de titres de meilleur 6e homme de l'année, puisqu'il était généralement titulaire au Garden.

Surprise du chef, Jamal Crawford ne devrait pas être seul. Un autre ancien, nettement plus jeune (31 ans) mais que l'on n'attendait pas forcément sur le retour, devrait renforcer les Nets dans les heures qui viennent. Michael Beasley, aperçu avec les Los Angeles Lakers la saison dernière, devrait être le détenteur de l'un des spots en question.

Ces recrues, qui ne sont sans doute pas les dernières, arrivent à point nommé pour les Nets. Dans la bulle floridienne, il leur faudra défendre leur ticket pour les playoffs. Les joueurs de Jacque Vaughn, qui a succédé à Kenny Atkinson, ont encore 6.5 victoires d'avance sur les Washington Wizards, 9e à l'Est. On imagine que les choses devraient bien se passer, puisque Washington évoluera de son côté sans Bradley Beal, ni Davis Bertans.

Jamal Crawford retrouve donc immédiatement une équipe qui jouera sauf surprise les playoffs. Belle histoire !

 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest