Pourquoi Jerami Grant peut faire basculer la série face aux Lakers

Pourquoi Jerami Grant peut faire basculer la série face aux Lakers

Jamal Murray et Nikola Jokic sont la base des Denver Nuggets. Mais celui qui peut faire la différence sur cette série c'est clairement Jerami Grant. Il est le facteur X.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

Les Denver Nuggets s'accrochent ! Lors du Game 3 des Finales de la Conférence Ouest, la franchise du Colorado a dominé les Los Angeles Lakers. Ainsi, cette série reste accrochée à seulement 2-1 pour les Angelenos. Déterminant dans le money-time, Jamal Murray a été héroïque pour sceller le succès des siens. Cependant, avant le coup de chaud du Canadien, un homme a tiré son épingle du jeu : Jerami Grant.

Derrière Nikola Jokic (22 points, 10 rebonds et 5 passes décisives) et Murray (28 points, 12 passes décisives et 8 rebonds), l'ailier a assuré : 26 points à 7/11 aux tirs. Précieux défensivement et investi offensivement, le natif de Portland a été tout simplement le facteur X de ce Game 3.

Jerami Grant : le 3e homme dont Denver a besoin

Sur ce match, même si les Nuggets ont eu besoin de Murray pour répondre à un retour tonitruant des Lakers, les hommes de Mike Malone ont largement dominé les débats. Plus agressifs, plus adroits et plus précis, ils ont fait la course en tête sur quasiment l'intégralité de la rencontre.

Et sur les séries effectuées par Denver, un homme a été déterminant : Jerami Grant. Surtout, il l'a été des deux côtés du parquet. Dans le bon sens du terme, l'ancien de l'Oklahoma City Thunder a été agressif. Dans ses prises de décision, mais aussi ses pénétrations. Au final, il a compilé 26 points (son record en carrière en Playoffs) avec un excellent 10/12 sur la ligne des lancers-francs.

"Je savais que j'allais être plus agressif sur ce match. J'ai laissé filer plusieurs situations intéressantes sur le Game 2. Des situations où j'aurais dû prendre ma chance. Je le savais que je devais être agressif. Je devais forcer les Lakers à défendre sur moi, de cette manière, Jokic et Jamal allaient avoir des espaces", a résumé Jerami Grant pour TNT.

Du respect pour ces INCROYABLES Nuggets !

Très efficace, Grant a ainsi représenté une vraie menace pour la défense des Lakers. Dans le 3ème quart-temps, c'est lui (et quasiment tout seul) qui a repoussé les assauts des Californiens pour maintenir un écart conséquent. Et pourtant, il s'est souvent retrouvé face à LeBron James ou Anthony Davis. Mais il n'a pas refusé le défi. Surtout sur le plan défensif...

Un atout défensif majeur face à LeBron et Davis

Car offensivement, il ne faut pas forcément s'attendre à une telle performance à tous les matches de la part de l'ailier. Sur ces Playoffs, il a été assez irrégulier dans ce domaine. Par contre, défensivement, sa constance est bien réelle.

Avec sa taille, son physique et sa vitesse, Grant peut défendre ou aider à toutes les positions. Très souvent face à James ou Davis, il n'est absolument pas ridicule. Bien évidemment, il est impossible de stopper les deux stars des Lakers. Mais pour les gêner, Grant effectue un bon boulot. Pas toujours heureux avec les coups de sifflets des arbitres, il arrive notamment à provoquer des passages en force ou des turnovers.

"Notre équipe sans la performance de Grant ce soir ? Oh, ça ferait 0-3", avait déclaré Mike Malone au sortir du match. "C'est ce qu'il faut retenir de son match. Jerami a été spectaculaire. 26 points, il a été sur la ligne 12 fois, pour 10 réussites, il a eu des séquences défensives exceptionnelles en défendant sur certains des meilleurs joueurs du monde.

Nous savons que nous aurons ce qu'il faut chaque soir de la part de Nikola et Jamal. Et ensuite, on se demande toujours : 'Alors qui va prendre ses responsabilités et être notre 3ème homme ?' Ce soir, bien évidemment, c'est Jerami. Il a été énorme, énorme des deux côtés du parquet", a résumé son coach.

Avec Monte Morris (14 points) et Michael Porter Jr (9 points mais efficace), Grant a incarné la force des "autres" Nuggets. Ceux qui ne sont pas Jokic et Murray pour simplifier. Et face à une équipe comme Los Angeles, Denver a vraiment besoin de cet apport.

Surtout avec les grosses difficultés offensives de Gary Harris (7 points à 2/5) ou encore Paul Millsap (6 points à 2/8). Jerami Grant ne sera pas aussi prolifique sur tous les matches de cette série. Par contre, il pèse très clairement sur les débats. Par sa présence, son énergie et sa défense. Si les Nuggets veulent rêver d'un exploit, il doit être ce facteur X.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest