Meurtre de George Floyd : Encore une fois, les Knicks font tout de travers

Meurtre de George Floyd : Encore une fois, les Knicks font tout de travers

Alors que la mort de George Floyd émeut tout le pays, James Dolan et son organisation, les Knicks, ont préféré rester silencieux sur ce sujet pourtant essentiel.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

Les Knicks peuvent faire des déclarations publiques pour tout et n’importe quoi. Spike Lee n’a plus accès à la porte qu’il empruntait depuis une vingtaine d’année pour entrer dans le Madison Square Garden ? Un communiqué officiel. Charles Oakley se plaint du comportement tyrannique de James Dolan ? Un communiqué officiel pour descendre l’ancien chouchou des supporteurs new-yorkais. Richard Jefferson se moque de la franchise ? Un communiqué officiel pour lui répondre avec dédain.

Par contre, quand George Floyd, un homme noir, est assassiné par la police et que le scandale entraîne des manifestations et un vent de révolte plus vu depuis cinquante ans aux Etats-Unis, là, silence radio de la part des Knicks. Pas un mot. Pas un commentaire. Ni de l’organisation, ni des dirigeants. Ce qui agace fortement les joueurs selon ESPN.

Alors James Dolan, le propriétaire, s’est exprimé… pour expliquer pourquoi il n’évoquerait pas la mort de Floyd ! Tout un email, envoyé aux employés, pour justifier sa position. Extraits.

« Je veux que vous sachiez que je réalise la gravité du sujet. Mais je veux que vous compreniez notre position interne. C’est un moment difficile pour notre pays. (…)

En tant qu’entreprise dans l’industrie du sport et du divertissement, nous ne sommes pas plus qualifiés qu’un autre pour donner notre opinion sur des sujets de société.

Ce qui est important, c’est notre méthode de fonctionnement, commun on communique les uns avec les autres, comment on se traite les uns, les autres. On veut créer un environnement où chacun est respecté. »

James Dolan a tout faux. Au contraire, la NBA encourage les franchises, les coaches et les joueurs à prendre position ! Et il est important que les organisations osent évoquer les valeurs qu’elles défendent, justement, histoire que les pros puissent avoir une idée de l’entreprise qu’ils rejoignent. Exactement comme dans n’importe quel business.

Le milliardaire égocentrique, soutien de Donald Trump, s’en prend fréquemment à tous ses détracteurs, et dernièrement bon nombre de personnalités noires. C’est comme ça qu’il traite les autres. Il est plus subtil que Donald Sterling dans ses actes et ses propos. Mais le fond est le même. Et dans des moments aussi importants et aussi graves, avec un rôle aussi fondamental que celui d’une franchise très populaire, se taire, c’est en partie cautionner.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest