Paul George, parole à la défense !

Paul George, parole à la défense !

Malgré seulement 10 points marqués, l'ailier des Los Angeles Clippers Paul George a eu un impact sur le Game 4 face aux Denver Nuggets.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

Paul George a été ciblé par de nombreuses critiques sur ces Playoffs. Et elles étaient globalement légitimes. Sur le premier tour face aux Dallas Mavericks (4-2), l'ailier des Los Angeles Clippers a été catastrophique sur plusieurs matches. Cependant, petit à petit, il a tout de même bien relevé la tête. Sur cette demi-finale de la Conférence Ouest contre les Denver Nuggets (3-1), ses performances sont bien meilleures. Elles ne sont pas parfaites, mais PG13 a retrouvé un impact. Sur le Game 3, il avait par exemple compilé 32 points, 4 rebonds et 4 passes décisives. Une ligne statistique bien plus digne de son statut.

Sur le Game 4 remporté par les Californiens cette nuit, il a seulement marqué 10 points. Le signe d'un match raté ? Non. Car limité par ses fautes, l'ancien des Indiana Pacers n'a pas vraiment eu l'opportunité de peser sur les débats offensivement. Et encore, il a tout de même planté deux paniers primés importants pour maintenir un écart important. Mais surtout, George a rappelé qu'il pouvait jouer un rôle majeur pour remporter une rencontre sans marquer. Par sa défense.

Paul George a étouffé Jamal Murray

En effet, sur cette partie, George a réalisé une très belle performance sur le plan défensif. A la demande de son entraîneur Doc Rivers, il avait la responsabilité de s'occuper du problème Jamal Murray. Avec Nikola Jokic, le Canadien représente la principale menace offensive des Nuggets. Et il a été totalement éteint par George ! C'est simple, le meneur de Denver a été coupé du jeu par son adversaire. Même si la star des Clippers a été obligée de concéder des fautes, elle a limité le jeune talent à 2 tirs tentés pendant quasiment les 17 premières minutes. Totalement verrouillé sur ce début de match, Murray a ainsi eu du mal à trouver son rythme.

"Sa ténacité défensive ? Nous savions très bien qu'il allait nous apporter ça quand nous avons réussi à le récupérer. Parfois, on a tendance à l'oublier avec PG car il est tellement un bon shooteur.

Et quand tu es fort dans ce domaine, les gens ont tendance à oublier à quel point tu es bon défensivement. Je ne sais pas pourquoi, mais je le vois comme ça", a estimé Doc Rivers face à la presse.

Kawhi Leonard, de Fun Guy à Fun Killer

Alors que Kawhi Leonard continue de réaliser des performances monstrueuses (des deux côtés du parquet), les Clippers se frottent les mains avec la montée en puissance de Paul George. Car après une période difficile sur le plan mental dans cette bulle, le natif de Palmdale retrouve très clairement des couleurs. Son implication défensive le démontre.

Il a étudié son sujet...

Face à Murray, George a donc décidé de prendre les choses en mains. Et si certains doutaient de sa motivation, le joueur de 30 ans a très bien étudié son sujet. Car après les copies XXL du Canadien face au Utah Jazz, PG13 s'est visiblement infligé une grosse session vidéo des exploits de son adversaire. Bon, dans la bulle à Disney, il n'y a pas grand-chose à faire dans tous les cas. Mais au moins, cet effort personnel prouve l'investissement total du joueur. Avec un plan de jeu simple, George fait son maximum pour rendre la vie très difficile à son opposant.

"Dans la série contre Utah, je trouve que les Nuggets ont réalisé un très gros boulot avec le mouvement des joueurs. Mais dans notre équipe, il y a tellement de bons défenseurs. Donc nous pouvons envoyer plusieurs mecs sur Murray.

Nous voulons simplement lui mettre un maximum de pression. Du coup, on reste vraiment très proche de lui pour le couper du jeu", a expliqué Paul George.

Un plan parfaitement mis à exécution sur le début du Game 4. Alors oui, George en a payé le prix avec des problèmes de fautes. Mais Jamal Murray aussi. Totalement privé du ballon, il a mis du temps à entrer dans ce match. Et même par la suite, il n'était pas dans le bon rythme avec seulement 18 points à 6/15 aux tirs. Bien évidemment, certains vont simplement retenir que Paul George a marqué 10 points à 4/10 aux tirs. Pourtant, cette fois-ci, Playoffs P a bien été à la hauteur de l’événement...

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest