Zion Williamson, une frustration qui grimpe…

Le prodige des New Orleans Pelicans Zion Williamson se montrerait passablement agacé par son temps de jeu limité dans cette bulle.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Zion Williamson, une frustration qui grimpe…

Zion Williamson n'a pas été en capacité d'aider les New Orleans Pelicans dans le money-time face au Utah Jazz (104-106). Limité dans son temps de jeu, le prodige a assisté, depuis le banc, à cette défaite. Un revers qui risque de compter dans la course aux Playoffs à l'Ouest. Dans la foulée, les Pelicans ont justifié cette gestion avec l'ancien de Duke. Après son départ de la bulle pendant la préparation, il faut le protéger pour penser à l'avenir. Une explication logique et compréhensible. Mais elle n'empêche pas de la frustration. Selon les informations du journaliste de Yahoo Sports Chris Haynes, Williamson se montre passablement agacé par cette situation. Sans surprise, le talent de 20 ans veut être sur le parquet dans les moments importants.

Et on comprend bien évidemment pourquoi quand on voit son apport sur 15 minutes face au Jazz : 13 points à 6/8 aux tirs. Dans le money-time, il pourrait représenter une arme précieuse pour New Orleans. Pourtant, cette situation ne devrait pas évoluer. En effet, pour au moins les deux prochains matches, le vice-président des Pelicans David Griffin a prévu d'appliquer la même stratégie avec Williamson.

"J'apprécie le fait que les gens veulent le voir pendant 40 minutes tous les soirs. Je peux vous promettre que ça n'arrivera pas. Il n'y a eu aucune erreur avec la gestion de son temps de jeu sur ce match. Ce n'est pas compliqué.

Sur les deux prochains matches, il ne jouera pas plus. Il n'a pas été en mesure de s'entraîner avec ses partenaires pendant 13 jours. Il a besoin de temps", a ainsi justifié David Griffin pour Nola.com.

Zion Williamson a « tout recommencé à zéro » avec l’interruption de la saison

Au passage, Griffin a aussi expliqué la répartition des minutes de Zion Williamson : il joue les débuts des quart-temps, car il peut ainsi s'échauffer avant. Comme toujours depuis le début de la saison, les Pelicans pensent donc sur le long terme avec lui. Alors même si le #1 pick de la Draft 2019 râle, il va devoir prendre son mal en patience...

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest