Evan Fournier, la réaction d’un gros caractère (et d’un champion)

Evan Fournier, la réaction d’un gros caractère (et d’un champion)

Après son erreur face aux New York Knicks, l'arrière du Orlando Magic Evan Fournier a eu une excellente réaction contre les Brooklyn Nets.

Cédric EmésPar Cédric Emés | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

Evan Fournier n'est pas du genre à se cacher. Compétiteur, l'arrière du Orlando Magic assume totalement ses responsabilités. Sur le parquet bien sûr. Probablement au sein d'un groupe. Et aussi devant les médias.

Vendredi, l'international français avait été fautif lors de la défaite des siens contre les New York Knicks (93-94). Alors que son équipe pouvait l'emporter sur l'ultime possession, il a perdu le ballon face à Reggie Bullock.

Après la partie, le Tricolore a assumé. "J'ai commis une erreur de rookie", a-t-il reconnu. Une belle lucidité et un discours à son honneur. Mais après les paroles, il faut des actes. Et pour se racheter, Fournier a sorti le grand jeu.

Evan Fournier a de la ressource !

Face aux Brooklyn Nets (121-113), le Magic s'est donc imposé. Comme à son habitude, Nikola Vucevic a été solide : 22 points, 14 rebonds et 8 passes décisives. En feu, Aaron Gordon a claqué 38 points. Mais Fournier a été également déterminant avec 31 points !

Dans le bon rythme, le natif de Saint-Maurice a quasiment rendu une copie parfaite : 10/13 aux tirs, dont un 6/8 à longue distance. Malgré 4 ballons perdus, il a été totalement investi et impliqué pour permette de stopper la mauvaise série d'Orlando, qui restait sur 9 défaites de suite.

Sur le plan personnel, Fournier avait clairement l'envie de "se racheter" après son erreur contre les Knicks.

"Si je devais faire quelque chose après mon erreur ? Non, je n’avais rien à faire. Je vais parler pour moi, mais je suis sûr que mes coéquipiers pensent de la même manière. Je voulais me racheter de la nuit dernière.

Après cette défaite, avec cette action terrible de ma part, je voulais donc retrouver la victoire. Ce n’est pas toujours facile de rebondir après un tel revers, donc ça veut dire beaucoup sur l’équipe", a jugé Evan Fournier face à la presse.

En équipe de France, on a souvent vu ce gros caractère de la part de Fournier. Il ne s'agit donc pas d'une surprise de le voir avec cet état d'esprit. Mais encore faut-il avoir les ressources pour le prouver, en NBA, face à l'une des meilleures formations du moment.

"C’était génial, nous avons démontré du caractère après une défaite très difficile. Le fait de nous battre de cette manière contre l’une des meilleures équipes de l’Est et d’avoir la victoire, ça veut dire beaucoup sur nous je pense", a-t-il insisté.

Fournier, Vucevic : Le Magic va-t-il faire exploser son effectif à la deadline ?

Un coup de boost pour le Magic ?

Pour son second match depuis son retour, Fournier a en tout cas fait du bien à Orlando. Avec un Vucevic parfois trop esseulé, cette équipe a eu du mal à trouver son rythme cette saison. Actuellement, le Magic occupe la 14ème place à l'Est. Autant dire que le temps presse pour espérer une qualification pour les Playoffs.

Mais avec la 10ème place qualificative pour un tournoi avant les Playoffs, les Floridiens ont encore des ambitions. Et avec une infirmerie qui se vide petit à petit, l'espoir reste toujours présent. Au complet, Orlando peut légitiment viser une remontée. Surtout que ce match face à Brooklyn peut servir de déclic.

"Nous n’avons pas besoin d’un match pour savoir ce que nous sommes capables de faire. Sur les deux dernières années, nous avons disputé les Playoffs, malgré les blessures. Nous savons ce que nous sommes.

Nous n'avons pas besoin de nous projeter trop loin. Cette année va être différente par rapport aux autres. Tu peux terminer à la 10ème place et faire les Playoffs. Donc nous prenons les choses un jour après l'autre, c'est la clé", a estimé Fournier.

Reste à connaître les intentions des dirigeants du Magic. Vont-ils miser sur le trio Vucevic, Fournier et Gordon pour réaliser une remontée au classement ? Sur le papier, les Playoffs sont effectivement encore accessibles. Mais il se murmure que l'effectif pourrait être totalement chamboulé pour lancer une grande reconstruction.

Sur les dernières semaines, Evan Fournier et Aaron Gordon ont été ainsi annoncés sur le départ. Les deux hommes, avec cette belle performance, risquent de faire l'objet de quelques appels. Avec la deadline qui approche (25 mars), Orlando va devoir trancher. De son côté, le Français aura, peu importe la situation, les ressources pour répondre.

Evan Fournier, l’un des joueurs les plus surveillés avant la deadline ?

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest