Fantasy BS/Reverse – Ep. 9 : All-Stars, rebranding et secrets honteux

Fantasy BS/Reverse – Ep. 9 : All-Stars, rebranding et secrets honteux

Le 9e épisode de votre série hebdomadaire sur la Fantasy League BS/Reverse et ses valeureux (ou pas) participants, est servi !

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Blog

Après une semaine de glande sur le plages ensoleillées de Miami des Hauts de France - nan, en fait on vous prépare un Mook tout beau, tout neuf, stay tuned - le feuilleton de la Fantasy League reprend son cours.

Ils ont grimpé/ils ont chuté

Pas de changement en tête du classement par rapport à la dernière quinzaine. Notre expert Bricko, grassement payé pour décourager la concurrence continue de faire la course en tête. Il n'a perdu qu'un point entretemps et gère savamment son avance. Deux importuns ont clairement en tête de devenir calife à la place du calife : Can (Yes We Can) et Romain (La Street Filocheur), qui se tiennent en un point et ne décrochent jamais à plus de 10 longueurs du Big Brickowki. Un faux pas est vite arrivé.  Rappelons que Bricko est fan des Sacramento Kings, une équipe capable de perdre un match NBA en menant de 8 points à 1:09 de la fin d'un match avec deux lancers + la possession à suivre.

Le récit du craquage complètement fou des Kings contre Charlotte

Pour le top 5, les Knicks Amer, la Team TimmyTonyManu et le New Amsterdam Empire ont creusé un petit écart, mais puisqu'on n'est même pas à mi-saison, un ou deux physiques peuvent vite tout chambouler...

Les + : LeBig Brickowski (+1), Yes We Can (+1.5), La Street Filocheur (+10), Knicks Amer (+0.5), New Amsterdam Empire (+5), Ici Alfred Nobel (+4), Cedric Paris (+1.5), Oregon The Glide (+2.5), Team Space Jam (+6.5), Toulouse TFchié (+8.5),

Les - : TimmyTonyManu (-9.5), Antibes Lobsters (-8), Orlinzzz' MagicFan (-4.5), Wisam Mavs (-10), Emeu Bulls (-0.5), Los PP Painful Paulos (-0.5), La 7e Compagnie Pithivier (-8),

Le classement au 02/03

Le rebranding de l'année

Parfois, pour prendre un nouveau départ et insuffler une nouvelle dynamique, un changement de nom fait du bien. Souvent, c'est quand même de la poudre de perlimpinpin - comme dirait El Manu Macron - et le nouveau produit est nettement moins bien que le précédent.

Exemples de changements de noms marquants dans l'histoire de l'humanité et qui se sont accompagnés d'une nette baisse de qualité : le FC Nantes Atlantique devenu FC Nantes, Puff Daddy devenu P-Diddy, les grandes surfaces Mammouth devenues des Auchan, ou encore Ron Artest devenu Metta World Peace.

Qu'en sera-t-il pour les Antibes Sharks, renommés Antibes Lobsters par leur GM Paul ? Seule la suite nous le dira.

Ci-joint, un GIF de Paul au boulot après avoir pris la décision de totalement adopter la personnalité du homard pour coller à son équipe.

via GIPHY

Les All-Stars

Dans la NBA non virtuelle, il y a des agents, des épouses éplorées et des proches dont le job est de gueuler contre les fans, les coaches et les médias, lorsqu'ils n'ont pas envoyé leur poulain au All-Star Game. Dans le petit monde de la Fantasy League aussi, le choix des All-Stars a provoqué quelques contrariétés et des discussions. Et un jeu de mots que n'auraient pas renié les cracks de l'humour spécialistes du genre comme Raymond Devos, Stéphane De Groot ou... Kev Adams.

On notera que parmi nos vaillants managers, à l'instant T, un seul joueur compte 3 All-Stars dans ses rangs, Bricko (Damian Lillard, Joel Embiid et Chris Paul), le Lider Maximo. On ne reviendra pas sur le scandale du trade pour Joel Embiid révélé par TMZ il y a 15 jours, évidemment...

Le secret gênant

Wisam, fan des Mavs... mais pas que.

via GIPHY

L'escroc

Passé d'un expert à un autre en quelques heures, Jonas Valanciunas a trouvé le moyen de faire regretter à son acquéreur (Shaï) d'avoir lâché Tyrese Haliburton pour le faire venir. Dès son premier quart-temps sous les couleurs du New Amsterdam Empir, le Lituanien a commis quatre fautes et a passé le reste de la nuit sur le banc. On imagine que des consignes ont été passées et quelques billets Memphis-Vilnius en première classe offerts pour en arriver là. On va peut-être rappeler TMZ, tiens...

Les gros trades

En quelques jours, on a quand même vu Louis (Emeu Bulls) mettre Anthony Davis sur le trading block et l'échanger contre trois carambars et un Mars John Collins et Jae Crowder, un trade entre Rudy Gobert et Julius Randle, un 2 vs 2 (Domantas Sabonis-Lonzo Ball contre Clint Capela-Miles Bridges), et bien d'autres transactions frénétiques.

 

Les meilleurs joueurs de la dernière quinzaine

Nikola Jokic est indécent cette saison en NBA et il est au moins aussi indécent dans la Fantasy League. Sur les 15 derniers jours, le Joker est encore le joueur le plus valuable, rejoint cette fois par son camarade Jamal Wesh Murray. Après le tatouage en l'honneur de Jokic, Can, son propriétaire, envisage désormais d'appeler son prochain enfant Nikola. Step by step.

En se penchant sur le top 10 depuis le début de la saison, on notera qu'il fallait quand même se lever de bonheur pour imaginer que Fred VanVleet sera le 6e joueur le plus valuable de la Fantasy League au moment de la Draft. Ah bah tiens, c'est encore Can qui l'a dans son effectif...

1. Jokic
2. Jamal Murray
3. Beal
4. KAT
5. Steph
6. Giannis
7. Embiid
8. Harden
9. Capela
10. BAM

Les meilleurs depuis le début de la saison

1. Jokic
2. Steph
3. Vucevic
4. Embiid
5. Lillard
6. VanVleet
7. Kawhi
8. Beal
9. Harden
10. LaVine

Previously on BS/Reverse Fantasy League

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest