LeBron est OK pour jouer pivot, pas pour sauter à l’entre-deux

LeBron James a disputé l'entre-deux le moins intense de toute sa carrière en NBA cette nuit. Il n'y a pas de petites économies physiques !

Warrick EriksenPar Warrick Eriksen | Publié  | BasketSession.com / Vidéo
LeBron est OK pour jouer pivot, pas pour sauter à l’entre-deux

LeBron James a encore été déterminant pour les Los Angeles Lakers, lors de leur victoire à domicile contre Sacramento. Précieux dans le 4e quart-temps, le "King" a de nouveau joué une partie du match à l'intérieur, dans la lignée du small ball souhaité par Frank Vogel.

S'il s'est parfaitement acclimaté à cette situation nouvelle, LeBron n'est pas non plus fou au point d'aller constamment se frotter aux adversaires plus longs, jeunes et explosifs que lui, particulièrement sur des séquences de jeu où ça ne sert strictement à rien. L'entre-deux au coup d'envoi, par exemple, n'intéresse absolument pas la superstar des Lakers.

Les Lakers ont mis 40 matches pour comprendre un truc évident…

On a pu le voir contre les Kings, sur ce coup d'envoi où il n'a même pas cherché à disputer le ballon à Damian Jones, le pivot adverse.

Lorsque l'on a 37 ans, que l'on est l'un des meilleurs joueurs de tous les temps et toujours l'un des joueurs les plus forts de la ligue, il n'y a pas de petites économies sur le plan physique. LeBron James le sait parfaitement.

CQFR : LeBron James et Ja Morant rois du money time

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest