CQFR : Lakers, Clippers et Bucks se chauffent doucement, Bol Bol confirme

CQFR : Lakers, Clippers et Bucks se chauffent doucement, Bol Bol confirme

Ce qu'il fallait retenir de la nuit en NBA avec 6 rencontres au programme soit la plus grosse soirée depuis la reprise jeudi

N.SPar N.S | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

Les matches de la nuit en NBA : 

Los Angeles Lakers 119-112 Orlando Magic

Milwaukee Bucks 131-123 Sacramento Kings

Miami Heat 99-101 Utah Jazz

Brooklyn Nets 124-119 San Antonio Spurs

Los Angeles Clippers 105-100 Washington Wizards

Denver Nuggets 104-119 New Orleans Pelicans 


Tout doucement, les Los Angeles Lakers se mettent en ordre de marche. Bon, vraiment tout doucement alors parce qu'après une défaite il y a deux jours, LeBron James et cie ont laissé les locaux de l'étape floridienne, à savoir le Magic d'Orlando, dans la rencontre. Après un premier quart rondement mené (35-19), les hommes de Frank Vogel ont baissé de pied pendant les 20 minutes suivantes. Quarante points en encaissés en une seule période, c'est beaucoup trop pour un favori, même dans un scrimmage. Heureusement, les Lakers ont pu compter sur un Kyle Kuzma royal avec 25 pions à 10/13 dont 5/7 de loin. Petite frayeur pour Anthony Davis, sorti après avoir été touché à l'oeil. À noter que notre cher LeBron, s'il a fait son match (20-2-7) s'est distingué avec un +/- assez dégueulasse : -11. Plutôt inhabituel pour le King.

Il avait annoncé que les première rencontres seraient assez "moches" à voir en raison de cette interruption forcée de quatre mois. D'un point de vue personnel, Evan Fournier a eu plutôt raison. Après une première ratée contre les Clipps, le frenchie n'a guère fait mieux avec 7 points et 3 rebonds à 3/9. Il y a quand même 5 passes D. Quant à Markelle Fultz, jugé hors de forme par Steve Clifford, il n'a pas pris part à cette défaite. Inquiétant pour celui qui était le meneur starter à quelques jours de la reprise officielle.

Même en 15 minutes, Giannis Antetokounmpo a réussi à nous faire de jolis chiffres dans le succès des Bucks sur les Kings. 15 points, 9 rebonds, 6 passes. La bête n'a pas le temps, même en scrimmage. Autre joueur du Wiconsin bien en vue, le candidat au meilleur défenseur de l'année, Brook Lopez. Avec le même temps de jeu, ou presque, que son copain grec, le pivot a sorti une belle partie. 21 points, 5 contres et 4 tirs à trois points. Kyle Korver s'est offert lui un petit passage à la fontaine de Jouvence : 22 pions à 5/9 de loin pour le vétéran de 39 ans. Chez les Kings, on a pris la décision, semble-t-il, de laisse Buddy Hield en sixième homme. C'est Ken Bazemore qui en profite en étant dans le 5.

C'était la rentrée pour le Jazz du "patient NBA 0" Rudy Gobert. Le Français, comme son équipe, a livré une prestation sérieuse pour venir à bout du Heat (sans Butler et Adebayo) sur la fin. 21 points, 8 rebonds et 2 contres à 8/9 pendant que Donovan Mitchell a bataillé avec son shoot (3/11). Pas comme George Niang dont les tirs primés en fin de match ont permis aux siens de l'emporter d'une courte tête.

Sélectionné au 44e rang de la dernière Draft en raison de grosse interrogations sur son physique, Bol Bol montre à tout le monde son potentiel. Après une première sortie plus qu'intéressante, le fils du géant Manute Bol s'est encore distingué. Toujours mis dan ce cinq de géants par Mike Malone, Bol gagne des points pour un vrai rôle dans la rotation des Nuggets. Sinon, ba Denver a perdu contre les Pels d'un encore bon Nickel-Alexander. À NOLA, on attend Zion dans quelques jours, et c'est le principal.

Dans un effectif décimé par le Covid ou les autres blessures, les Nets ont filé les clés de la maison à Caris LeVert. L'ailier, qui a sorti un match à 51 points en février, va se sentir bien seul pour scorer. 27 points pour le natif de Colombus. Dans une rencontre on va dire assez plaisante et offensive (124-119 en 40 minutes quand même), Brooklyn a pris la mesure des Spurs, rappelons-le sans LaMarcus Aldridge. Le nouveau venu, Tyler Johnson, a été vraiment intéressant, tout comme la nouvelle doublure de Jarrett Allen comme poste 5, Rodions Kurucs (17 points chacun). Pas encore de Jamal Crawford, sans doute juste physiquement après plus d'un an sans jouer.

3/16, 0/8 de loin, en 24 minutes. Kawhi Leonard n'était clairement pas dedans pour ce scrimmage entre Clippers et Wizards. On s'en fout un peu puisque qu'il sera à 30 pions de moyenne en playoffs. En attendant, son équipe monte doucement en puissance. Enfin, surtout les remplaçants qui ont eu un rôle déterminant. Joakim Noah a montré qu'il n'avait pas été défenseur de l'année pour rien (5 contres). Pour la première fois de sa carrière NBA, Patrick Patterson, dit Pat Pat, a terminé meilleur scoreur de sa franchise avec 16 unités. En revanche, les Clippers auraient bien évité la polémique concernant Lou Williams, parti pour visiblement d'autres raisons qu'une urgence familiale.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest