JJ Redick et la fin d’une folle série qui perdurait depuis 2007

Jamais dans ses 13 années de carrière, JJ Redick n'avait manqué les playoffs. Il va donc connaître pour la première fois les vacances anticipées.

N.SPar N.S | Publié  | BasketSession.com / NEWS
JJ Redick et la fin d’une folle série qui perdurait depuis 2007

En s'inclinant cette nuit face aux Spurs, les Pelicans n’ont désormais plus aucune chance d'accéder aux playoffs. Conséquence d'une reprise ratée où l'état d'esprit n'a pas été le bon. Néanmoins, un joueur a tenu son rang en Floride. À 36 ans, JJ Redick a montré qu'il était encore loin de la retraite. En sortie de banc, l'arrière a inscrit 31 points pour permettre à son équipe d'y croire encore. Au total, il a compilé près de 19 pions en moyenne dans la bulle. Avec Zion Williamson, il a été le seul à surnager dans ce quatrième revers en six sorties.

Les deux derniers matchs contre Sacramento, autre équipe éliminée, et Orlando compteront donc pour du beurre à NOLA. Une situation que va connaître pour la toute première fois de sa carrière l'ancien des Sixers. En effet, JJ Redick a toujours fait partie des équipes playoffables depuis son arrivée en 2006. Orlando, Milwaukee, Los Angeles Clippers, Philadelphie. En 13 ans, jamais il n’avait connu les congés dès le mois d’avril (un poil plus tard cette année, crise oblige). La fin d'une belle série.

En début de saison, JJ Redick avait pourtant fait promettre à Zion (sur le ton évidemment de la plaisanterie) de lui faire perdurer sa série encore au moins un an. Ce ne sera donc le cas. Signé pour deux ans, l'été dernier, l'un des meilleurs shooteurs de l'histoire devrait toutefois rester en Louisiane la saison prochaine pour continuer d'encadrer la jeunesse dorée des Pels.

JJ Redick allume Donald Trump 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest