NBA CIRCUS : Lowry et Beverley rois du coup de vice, Kevin Durant roi de la playa

NBA CIRCUS : Lowry et Beverley rois du coup de vice, Kevin Durant roi de la playa

Décalage. Prise de recul. On souffle. Voilà ce qu'il fallait retenir de cette journée NBA, mais pas que.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / WHAT THE FLOP / décalage

Il y a deux jours, Toronto était KO, lessivé, en mort cérébrale. On ne reconnaissait plus le champion en titre. Mais en 48 heures, les hommes de Nick Nurse on retrouvé leur flow de winer. Dans un match totalement fou face à une équipe de Boston toujours aussi solide (sauf Kemba qui avait envoyé son cousin à sa place), les Raptors ont livré un match plein, couillu, concentré et ont certainement récupéré le momentum au meilleur moment. Le match 7 s'annonce épique et les cotes des 2 teams pourraient bien s'inverser. Ça va vite en NBA.

Le joueur évident : Kyle Lowry

Bonhomme ! Gros short. Rempli. "Playoffs Kyle" a été majeur dans le money time. Il a pris ses responsabilités, ne s'est pas caché, et a même planté LE shoot qu'il fallait pour arracher cette victoire. Ce petit fadeaway tendu, alors que le gars en a plein les jambes (53 minutes de jeu !), que ses mollets doivent tirer sévère et que les crampes ne sont certainement pas loin, est un pur bijou. Respect.

Le joueur moins évident : Ivica Zubac

Personne ne parle de lui. Le pivot titulaire des Clippers est la discrétion incarnée. Mais Ivica Zubac est plus qu'un gros arbre qui cache la forêt de stars made in L.A. Bien plus. Hier, sans faire de bruit, il a joué près de 30 minutes. Toujours bien placé, solide sur ses appuis, propre près du cercle, il a compilé 11 points, 9 rebonds, 2 contres, 3/4 aux FT. Il n'est pas aussi flamboyant et expressif que Montrezl, pas aussi fluide que Paul et Lou et n'a pas la panoplie technique de son vis à vis Jokic, mais Zubac tient son rang. Précieux pour Doc Rivers.

The Real Most Valuable Player : Florent Pietrus

D’accord, Kawhi a encore taffé. Lowry et Toronto ont fait preuve d’un coeur énorme pour aller chercher un Game 7. Mais ce qui nous a filé le plus de frissons ces dernières 24 heures, c’est d’apprendre que le soldat ultime, l’étalon de mesure dès lors qu’on parle de coeur, a pris une retraite bien méritée. Jamais un joueur à la plupart du temps moins de 5 points par match ne nous a fait vibrer, et nous fera vibrer, autant que lui, ni n’a eu autant d’impact sur les rencontres. Florent Pietrus était et restera un basketteur unique. Et on a vraiment eu la chance de le voir jouer toutes ces années.

The Real Least Valuable Player : Michael Porter Jr

Très belle sortie de Michael Porter Jr. Encore une fois. Le gars enfile les perles comme un candidat de télé-réalité. Ce coup-ci, il a sans doute raison, et aurait mérité de toucher plus la balle. Mais on dirait vraiment cette catégorie de personnes qui pensent que ce qui est vrai peut être dit… sous prétexte que c’est vrai. Ça ne marche pas comme ça, la vérité, la pertinence et l’utilité ne se confondent pas toujours à 100%. Tout ne peut pas, ne doit pas se dire à n’importe quel moment, dans n’importe quel contexte. Surtout quand on est un personnage public et qu’on vit d’un sport collectif…

Voilà, c'est fait...

Pat Beverley est définitivement entré dans le cerveau de Jokic... Toutes ses petites déclarations, ses petits coups de pute depuis le début de la série vont dans ce sens. C'est sa stratégie, son jeu, son vice. Et il est le meilleur à ça. Hein Russ ? Cette nuit, la Peste de L.A. a encore frappé et Niko a craqué...

Le p'tit coup de pute subtil du jour : Kyle Lowry

Les Raptors, on leur donnerait le bon dieu sans confession. Les gars sont gentils, polis, propres sur eux, presque pas de tattoos dans cette team de gentils garçons. Et pourtant, les mecs sont en fait de vrais petites teignes pleines de vice. Nick Nurse leur montre le chemin. Mais le vrai maître en taquinerie relou, c'est bien Kyle Lowry. L'homme qui n'a jamais fait une faute et qui multiplie par trois sa capacité oculaire pour exprimer sa surprise face aux décisions arbitrales litigieuses, est passé maître dans l'art du glissage de petit doigt énervant. Pat Beverley valide ce geste.

En fait le gars est une authentique caillera.

L'action qui tue

On vous l'a dit ici et ici déjà ce matin, mais Norman Powell sur ce Game 6 a vraiment été déterminant. En une action, il a presque retourné le match.

La clutch du jour : Skylar Diggins-Smith

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Clutch. Genes. 🧬 @skydigg4 and @dianataurasi propelled the @phoenixmercury to victory behind HUGE shots 🔥 #WatchMeWork #BradentonArea

Une publication partagée par WNBA (@wnba) le

Pendant ce temps là à Miami...

La boulette

On ne connait pas encore les détails de "l'affaire", mais on risque de ne plus revoir Danuel House (on se demande toujours si l'employé de l'hosto qui a rempli sa fiche de naissance n'a pas tapé une case trop à gauche...) de tous les playoffs. Selon Chris Haynes de Yahoo, le joueur des Rockets a enfreint le protocole de la bulle en laissant entrer une femme, a priori membre du crew censé faire passer les tests du Covid aux joueurs, dans sa chambre, en dehors des sessions de testing.

On ne sait pas pourquoi - on a bien une petite idée, mais ce serait mal de trop supputer - mais il est en tout cas hyper incertain pour le Game 4 déjà crucial de la nuit prochaine. Mike D'Antoni fait déjà très peu tourner son équipe et on ne saurait trop conseiller à James Harden and co de siffler un pack d'Actimel avant d'en découdre avant la bande à LeBron.

En bref, à retenir

  • Les Pacers cherchent un coach et ont une liste de candidats longue comme un jour sans pain : Billups, Becky Hammon, David Joerger font partie des favoris.
  • RIP Ronald Bell de Kool & The Gang
  • RIP aussi Diana Rigg, aka Emma Peel, aka Lady Olenna Tyrell, le personnage le plus thug de Game of Thrones
  • La draft et la Free Agency sont encore reportés. Ça sent pas bon pour le début de la prochaine saison...
  • Le Least Valuable Player de la planète : l’Homme, qui a fait disparaître 68% des animaux sauvages en moins de 50 ans
  • Les vidéos de la Californie frappée par les incendies sont complètement folles. On se croirait sur Mars
  • 2020, année totalement dingue preuve #125879, Gorillaz sort un morceau avec Robert Smith de The Cure
  • Kevin Durant, sinon ça va bien.

En bref, à oublier

 

Voir cette publication sur Instagram

 

The only rotation you need 😭 @brkicks

Une publication partagée par Bleacher Report (@bleacherreport) le

Souvenir...

Le jour où Shaq s'est pris pour Stephen Curry.

 

Le son (et surtout la vidéo !) du jour :

Après avoir fait un break et avoir visiblement drastiquement changé d’hygiène de vie, notre gars Action Bronson est de retour avec un nouvel album prévu pour le 25 septembre sobrement intitulé “Only For Dolphins”... En attendant, il a lâché deux petites pépites, dont cette magnifique vidéo . Enjoy !

The last shot

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest