CQFR : le génie Luka Doncic, le bouillant TJ Warren fait tomber les Lakers et un clash XXL…

CQFR : le génie Luka Doncic, le bouillant TJ Warren fait tomber les Lakers et un clash XXL…

Voici ce qu'il fallait retenir des cinq matches de la nuit dans la bulle NBA avec une performance incroyable de Luka Doncic.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

Les matches de la nuit en NBA

Portland Trail Blazers 117-122 Los Angeles Clippers
Denver Nuggets 134-132 Utah Jazz
Indiana Pacers 116-111 Los Angeles Lakers
Miami Heat 112-119 Phoenix Suns
Dallas Mavericks 136-132 Milwaukee Bucks

---

- Signé Luka Doncic ! Dans une superbe rencontre, les Dallas Mavericks ont battu les Milwaukee Bucks (136-132) après une prolongation. Auteur du 17ème triple double de sa saison, le Slovène a ainsi compilé 36 points, 19 passes décisives (record en carrière), 14 rebonds et des actions de grande classe pour mener les siens à la victoire. Une performance jamais vue dans l’histoire de la NBA. En face, Giannis Antetokounmpo (34 points, 13 rebonds) et Brook Lopez (34 points, 7 rebonds) ont pourtant été très forts. Mais Luka Doncic a donc forcé la décision ! Bien épaulé par Dorian Finney-Smith (27 points) et Kristaps Porzingis (26 points, 11 rebonds), le prodige va se trouver à l’origine d’un 17-0 décisif à cheval entre le 4ème quart-temps et la prolongation. Un génie.

Luka Doncic, un (nouveau) triple-double pour l’histoire !

- Les Milwaukee Bucks ont l’une des meilleures défenses de la NBA. Dans ce domaine, Brook Lopez s’impose comme une pièce essentielle. Et pourtant, Luka Doncic s’est amusé avec lui. Avec cette feinte, le meneur des Dallas Mavericks a ainsi totalement enrhumé son adversaire…

- Luka Doncic n'a pas été le seul à briller... TJ Warren a encore fait son show ! Face aux Los Angeles Lakers, l’ailier a été incroyable pour offrir la victoire aux Indiana Pacers (116-111). Malgré le retour de LeBron James (31 points, 8 rebonds et 7 passes décisives), les Angelenos ont été encore une fois très inconstants. A l’image d’un Anthony Davis (8 points à 3/14 aux tirs) très maladroit. Malgré un banc largement dominateur avec un Quinn Cook (21 points) en forme, les Lakers ont craqué dans le money-time. Enfin, TJ Warren (39 points) a fait craquer les Lakers ! Déjà énorme lors du premier quart-temps (18 points), il a été ainsi exceptionnel avec 7 points avec les 90 dernières secondes pour plier le match. Malcolm Brogdon (24 points) et Victor Oladipo (21 points) l’ont également bien épaulé. Quel festival pour TJ Warren dans cette bulle !


- Le niveau des Lakers, il va falloir en parler sérieusement… Il s’agit de la troisième défaite de suite pour les Angelenos. Et les problèmes sont vraiment partout ! Défensivement, offensivement, collectivement, individuellement… Même le retour d’un LeBron James concerné n’a pas été suffisant face aux Pacers. Anthony Davis notamment va sérieusement devoir élever son niveau de jeu. Il y a eu tout de même quelques séquences intéressantes, surtout de la part du banc avec Quinn Cook et Dwight Howard. A l’approche des Playoffs, il faut se réveiller.

- Même avec le recul, on a encore du mal à comprendre comment les Portland Trail Blazers ont laissé échapper la victoire face aux Los Angeles Clippers (117-122). Sans Kawhi Leonard, mais aussi Patrick Beverley et Montrezl Harrell, la franchise californienne avait décidé de se passer des services de Paul George (21 points), Lou Williams (12 points) et Marcus Morris (15 points) dans le money-time de cette partie accrochée. La voie libre pour un succès facile des Blazers ? Gary Trent Jr (22 points) et Carmelo Anthony (21 points) avaient en plus répondu présents pour soutenir Damian Lillard (22 points) et CJ McCollum (29 points).

Portland comptait ainsi 4 points d’avance à 4 minutes du terme face à une équipe C de Los Angeles. Puis la catastrophe. Des possessions gâchées, des fautes stupides, un tir primé de l’improbable Rodney Mcgruder puis ensuite deux lancer-francs et un tir à longue distance ratés par Lillard… Et donc incroyable défaite pour les Blazers. Ça risque probablement de laisser des traces dans la course aux Playoffs à l’Ouest !

- Entre Damian Lillard et les Clippers, c’est tendu ! Lors des deux lancer-francs décisifs ratés par le meneur des Blazers, Patrick Beverley et Marcus Morris se sont moqués de lui avec des gestes et en criant « It’s Dame Time ». Paul George l’a aussi chambré ensuite au terme de la partie en lui disant au revoir de la main. La réponse de Lillard ? « J’ai déjà envoyé Patrick à la maison avant… Paul George est aussi rentré chez lui l’an dernier face à moi en Playoffs. ». « Cancun à 3 », a ainsi répondu Beverley avant la réplique de George : « Et tu vas être envoyé à la maison cette année, respect ». « Continue de changer d'équipes... d'éviter le travail difficile. Vous êtes des imbéciles », a terminé Lillard. Trash talk.

- Donovan Mitchell a tout tenté… en vain ! Au terme de deux prolongations folles, les Denver Nuggets ont pris le meilleur sur le Utah Jazz (134-132). En première période, la franchise de Salt Lake City a ainsi réussi à faire le trou avec une belle adresse à longue distance (+14). Mais renforcée avec le grand retour de Jamal Murray (23 points, 12 rebonds et 8 passes décisives), la formation du Colorado a petit à petit recollé, avec notamment un Michael Porter Jr (23 points, 11 rebonds) inspiré. A 20 secondes de la fin du 4ème quart-temps, Denver a ainsi compté 6 points d’avance… Le moment choisi par Donovan Mitchell (35 points) pour sortir de sa boîte ! Avec 7 points de suite, il a arraché la prolongation !

Sur ce temps supplémentaire, Mitchell et Nikola Jokic (30 points, 11 rebonds, 7 passes décisives) se sont rendus coups pour coups. L’Américain a pensé offrir la victoire à son équipe avec un tir pour prendre deux points d’avance à 3 secondes de la fin, mais le Serbe a répondu pour une autre prolongation ! Avec une fatigue visible au sein des deux équipes, le Jazz, diminué sans Rudy Gobert expulsé pour 6 fautes, a craqué avec un Murray déterminant malgré un ultime come-back signé Mitchell. Quel match !

- Jamal Murray fait vraiment du bien aux Nuggets ! Blessé depuis le début de la bulle, le Canadien a donc fait son grand retour sur ce match. Et quel retour ! Sur le succès face au Jazz, il a été essentiel avec 23 points, 12 rebonds et 8 passes décisives. Dans les moments chauds, le meneur, même totalement cramé, a été époustouflant avec des tirs importants. Son retour sera (sans surprise) vraiment précieux pour Denver.

- La seule équipe invaincue de la bulle continue sa série ! Les Phoenix Suns ont ainsi dominé le Miami Heat (119-112). Dans un vrai combat entre les deux équipes, Devin Booker a encore porté son équipe avec 35 points. Malgré des stats flatteuses, Deandre Ayton (18 points, 12 rebonds) n’a pas été grandiose… alors que Dario Saric (10 points, 8 rebonds) et Jevon Carter (20 points) ont été précieux en sortie de banc. En face, Tyler Herro (25 points) et Duncan Robinson (25 points) se sont démultipliés face aux absences de Jimmy Butler, Goran Dragic et Kendrick Nunn. Mais ils ont été trop seuls, avec notamment un Bam Adebayo (18 points, 9 rebonds) pas assez agressif et brouillon dans le money-time. 10e à l’Ouest, Phoenix compte ainsi seulement 1 victoire de moins que Portland, 9e. Et 2 de retard sur Memphis, 8e.

Devin Booker, « Be Legendary » une mission dans la peau

- L’image sympa de la nuit ? Sérieusement blessé au genou en février dernier, Jeremy Lamb n’est pas présent dans cette bulle à Disney avec les Indiana Pacers. Mais l’arrière était virtuellement dans les tribunes pour assister à la rencontre face aux Los Angeles Lakers. Ainsi, il a pu, avec son enfant, soutenir ses coéquipiers. Et en plus, il a donc assisté à une victoire !

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest