NBA CIRCUS : Le freak c’est hic, le doigt de Dieu, le pied de trop, le dessin qui fâche

NBA CIRCUS : Le freak c’est hic, le doigt de Dieu, le pied de trop, le dessin qui fâche

Décalage. Prise de recul. On souffle. Voilà ce qu'il fallait retenir de cette journée NBA, mais pas que.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / WHAT THE FLOP / décalage

Nouvelle rubrique, nouveau rendez-vous de fin de journée. On fait le point sur l'essentiel et le plus futile à la fois. A lire détendu, apaisé, avec du recul dans les sneakers et de l'ouverture sous le bandeau.

Ces 48 dernières heures ont été assez intenses en NBA. Beaucoup de rebondissements, de conclusions, de confirmations et de surprises à la fois. Cette nuit, le MVP en titre et son équipe des Bucks sont sortis par la toute petite porte. Un tour de playoffs et une vilaine élimination, 4-1, aussi sèche qu'un Tayshaun Prince et aussi cinglante qu'une gifle de Vasily Kamotsky. Ça fait mal.

La réaction

« Certains voient un mur devant eux et vont dans une autre direction. Moi, je cherche à passer au travers. » - Giannis Antetokounmpo

Après Toronto l’an dernier, Miami cette année, Giannis n’a toujours pas compris. Driver tête baissée pour s’empaler sur le mur que les équipes adverses mettent sur le chemin du panier ne donnera jamais un titre à Milwaukee. Les Bucks pourront mettre tous les shooteurs qu’ils veulent autour, ils ne gagneront jamais avec une star avec un tel QI basket…

Ah. On me glisse sur gchat qu’il parle de trades, pas de percussions. En ce cas, c’est plutôt rafraîchissant en ces périodes où Benjamin qui va chercher la gloire en passant d’Alix à Océane pour finir avec la sœur jumelle d’Océane, tel un vulgaire LeBron James qui irait de Cleveland à Miami pour revenir avec son ex avant de la larguer pour s’acoquiner avec Los Angeles.

On pose ça là...

Le joueur évident : LeBron James

On le disait un peu mou, pas en phase avec son shoot, pas vraiment à l'aise au sein de ses Lakers. Mais ça c'était avant les playoffs ! Depuis, LeBron James est régnant. A 35 piges, le n°23 impressionne. Son Game 3 face à Houston a été grandiose. AD a déclaré qu'il était certainement passé par la fontaine de jouvence. On valide.
Ses stats pendant ces playoffs 2020 :
— 27.6 PPG
— 9.6 RPG
— 9.0 APG
— 57.8 FG%
— 40.8 3P%
Et hier, 4 contres monstrueux aussi...
Et puis un petit record au passage.
Et il parait qu'il a aussi sauvé 2 enfants de la noyade et 3 dauphins d'une overdose.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

LeBron is blocking EVERYTHING tonight 😨

Une publication partagée par Bleacher Report (@bleacherreport) le

 

Le joueur moins évident : Tyler Herro

20 ans. Le rookie du Heat nous a vraiment impressionnés sur cette série. Hier soir, c'est lui qui a porté le Heat en plantant des shoots clutchs quand il le fallait. 20 ans. 14 points, 8 rebonds, 6 passes cette nuit. Tyler Herro est né en 2000. A Milwaukee...

Le choc

Le GOAT se retire. Quelque part, sous un bureau de la rédaction, Julien pleure, répétant en boucle : « Si, je vous jure, je le sens bien, la saison prochaine, Marvin Williams explose. Et Anthony Bennett sera rookie de l’année. »

L'image

Le KO du jour : Robert Covington

La punchline

Jokic s’était occupé du cas Beverley proprement, son coach en a remis une couche. Avec un petit tacle bien senti au passage.

« Je n’écoute pas beaucoup ce que dit Patrick Beverley. Si Kawhi Leonard parlait, là peut-être que j’écouterais. Kawhi est un grand joueur. »

De Roberto à Karl, les Malone ont toujours été… intenses. Demandez à Isiah Thomas ou Olivia Del Rio.

L'action : le doigt de Dieu

La veille, la nuit NBA n'a pas été moins intense ni moins violente. L'action de la soirée, ce fut évidemment ce doigt tendu. Ce contre décisif, majeur, vengeur. Kawhi est unique.

Un doigt puissant et inspirant.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

At forward for the L.A. C̶l̶i̶p̶p̶e̶r̶s̶ Flippers...Kawhi Leonard.

Une publication partagée par NBA Memes (@nbamemes_official) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Too much. 😭😭😭😭 (h/t @kingjosiah54, via @guiltykilla)

Une publication partagée par House of Highlights (@houseofhighlights) le

L'équipe en perdition

Mais c'est quoi ce bordel à Toronto ? Depuis le début de la série on ne reconnait plus cette équipe des Raptors soudée et sereine. Hier les Dinos étaient en déroute totale face aux hommes verts. Ça a même pas mal chauffé entre Lowry et Ibaka (on vous en parle en détails ici) et franchement, ça ne sent pas bon pour la suite. Quelque chose s'est cassé à Toronto. Une osmose ? Un esprit ? Un Marc Gasol qui n'est plus que l'ombre de lui-même ?

Sans vouloir se moquer et tirer sur l'ambulance, cette action résume à elle seule la soirée de Toronto :

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Sums up the Raptors’ night. 😬

Une publication partagée par House of Highlights (@houseofhighlights) le

Pascal Siakam, qui lui aussi semble avoir perdu son Mojo, a pourtant tout tenté pour arrêter les hommes de Beantown, en vain...

En bref, à retenir

  • En plus d’être désormais considéré comme l’un des meilleurs pivots de l’histoire, PJ Tucker, le roi des collectionneurs de sneakers, va enfin avoir un modèle designé spécialement pour lui. Une superbe Kobe 5 !
  • On sait que le Covid rend fou et ça se voit dans la façon dont on consomme. Depuis le début de la pandémie les Américains se sont rués sur les bidets et… les armes à feu.
  • A propos de Covid et d'étrange, on vous invite à jeter un œil aux magnifiques images de Sean Jackson. New York comme vous ne l’avez jamais vu, quasiment déserté sous l’objectif de ce photographe de grand talent.
  • Michael Porter Jr a lâché le poster de la soirée hier. Mais il a aussi subi la peste Beverley. Quelle énergie !

En bref, à oublier

  • Les Warriors ne voulaient pas céder D’Angelo Russell au départ et ils ont refusé les avances des Wolves à plusieurs reprises. Ah ouais ? C'est vrai ? Cool.
  • Enes Kanter et Tacko Fall ne jouent pas, mais gardent le sourire. Et chantent. Assez mal.
  • Kendall Jenner a failli croiser Blake Griffin, son ex, en soirée alors qu'elle était avec son new boyfriend Devin Booker ! C'est chauuuud ?! Non. Ok.
  • Sinon, pour Kyle Kuzma, visiblement ça va.

 

Le dessin de la polémique (à 2 balles, pas le dessin, la polémique)

Rudy Gobert est en vacances mais continue d'animer les réseaux. Après avoir relayé et critiqué avec humour un horrible dessin de lui sur son compte twitter, le pivot du Jazz s'est pris quelques bombes d'internautes en déficit chronique de second degrés.

Mais tout est finalement rentré dans l'ordre. Vive l'Amérique. ***Cœur avec les doigts***

Old School pour le plaisir

Ce buzzer beater de Zoran Planinic est peut-être bien le plus dingue de l'histoire.

Le son du jour

Quand deux des artistes Hip Hop les plus anticonformistes s'unissent pour bosser sur un même album, forcément ça attise notre curiosité. Ce premier extrait de l'album de Homeboy Sandman intégralement produit par Quelle Chris n'annonce que du bon !

Sinon, deux ans déjà depuis le décès de Mac Miller, de nombreux artistes se sont manifestés pour lui rendre hommage.

Last shot

Kawhi. Sérieux. Depuis toujours. Et à jamais.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest