CQFR : le sourire pour Westbrook, les larmes pour Isaac…

Voici ce qu'il fallait retenir des six matches de la nuit dans la bulle NBA avec une performance XXL de Russell Westbrook et la poisse de Jonathan Isaac.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
CQFR : le sourire pour Westbrook, les larmes pour Isaac…

Les matches de la nuit en NBA

Brooklyn Nets 118-110 Washington Wizards
Boston Celtics 128-124 Portland Trail Blazers
Memphis Grizzlies 106-108 San Antonio Spurs
Orlando Magic 132-116 Sacramento Kings
Houston Rockets 120-116 Milwaukee Bucks
Phoenix Suns 117-115 Dallas Mavericks

----

- Une victoire référence pour les Houston Rockets de Russell Westbrook ? Grâce à une défense (enfin) digne d’un candidat au titre, les Texans se sont imposés contre les Milwaukee Bucks (120-116). Pourtant, Giannis Antetokounmpo a sorti une nouvelle performance XXL : 36 points, 18 rebonds et 8 passes décisives. Et le Grec a été plutôt bien épaulé par Khris Middleton (27 points) et Brook Lopez (23 points). Mais en face, c’était la fête à trois points ! C’est simple, les Rockets ont battu un record avec 61 tirs tentés à longue distance !

Avec 21 réussites, Houston a fait très mal, malgré la domination à l’intérieur de Milwaukee. Ainsi, malgré un James Harden (24 points à 5/14) maladroit, mais avec un Russell Westbrook (31 points, 8 passes décisives et 6 rebonds) déterminant, les Rockets ont été plus efficaces dans le money-time. Le tournant ? Les actions défensives dans les dernières minutes : une interception de PJ Tucker, un contre d’Harden sur Giannis et une autre interception de Danuel House.

- Sur ce choc, Russell Westbrook a donc été sans le moindre doute le meilleur joueur des Houston Rockets. Malgré son arrivée tardive dans la bulle, l’ancien de l’Oklahoma City Thunder a encore confirmé sa bonne forme. Il a ainsi enchaîné un 36ème match de suite à plus de 20 points (31 en l’occurrence). C’est fort !

Russell Westbrook : Covid oublié, Harden bouche bée

- Si Khris Middleton a été encore une fois solide dans son rôle de lieutenant (27 points, 12 rebonds), l’ailier des Bucks s’est tout de même raté sur la fin du match. A deux reprises, l’All-Star a eu l’opportunité d’égaliser. Mais il n’a pas réussi à être le héros pour arracher la prolongation. En vue des Playoffs, le Greek Freak devra pouvoir compter sur des joueurs capables de réaliser des actions « clutchs ».

- Un match de fou furieux ! Au bout du suspense, les Boston Celtics ont battu les Portland Trail Blazers (128-124). Pourtant, cette rencontre a semblé très rapidement pliée avec 24 points d’avance pour les Celtics dans le sillage d’un excellent Jayson Tatum (34 points, 8 passes décisives). Mais en seconde période, grâce à Jusuf Nurkic (30 points, 9 rebonds, 5 passes décisives) et au réveil du duo Damian Lillard (32 points, 16 passes décisives) - CJ McCollum (21 points), les Blazers ont réussi à recoller !

Et dans le money-time, les deux équipes se sont rendues coups pour coups à longue distance… avec un Gordon Hayward (22 points) à la hauteur et surtout un immense Jaylen Brown (16 de ses 30 points dans le dernier quart-temps) ! Et malgré la belle adresse de Gary Trent Jr (21 points à 7/11 à trois points), Portland a craqué avec une mauvaise gestion de la fin de match…

- Et quand on parle d’une mauvaise gestion des Blazers sur la fin de match… c’est qu’on n’a toujours pas compris la stratégie adoptée. Pourquoi inscrire un panier à 2 points par Jusuf Nurkic alors que tu comptes 3 points de retard et que tu n’as plus de temps-mort à 3 secondes de la fin ? L’intérieur était ouvert oui, mais sans la possibilité de remonter la balle via un temps-mort ensuite ça ne valait pas le coup… Dans la foulée, Gordon Hayward a marqué ses deux lancer-francs et Nurkic a définitivement tué les siens avec une remise en jeu totalement loupée. Difficile d’en vouloir au Bosnien vu le reste de son match !

- Si Jaylen Brown a été le héros de ce succès des Celtics, Jayson Tatum va devoir filer l’adresse de son coiffeur ! Catastrophique pour son premier match dans la bulle contre les Milwaukee Bucks (5 points à 2/18 aux tirs), le jeune talent de Boston s’est présenté pour cette partie avec une nouvelle coupe de cheveux. Le résultat ? 34 points et 8 passes décisives. Pour l’anecdote, Tatum est passé entre les mains de l’assistant des C’s Nick Sang (oui la question a donc été posée).

- Avant la bulle, les San Antonio Spurs avaient prévenu : la série des qualifications consécutives (22) des Texans pour les Playoffs n’était pas encore officiellement morte. Et après un premier succès contre les Sacramento Kings à Disney, les hommes de Gregg Popovich ont dominé les Memphis Grizzlies (108-106) dans un match déterminant dans la course aux Playoffs. Malgré Ja Morant (25 points) et Jaren Jackson Jr. (21 points), les Grizzlies ont été maladroits, notamment à longue distance (7/30). En face, les Spurs ont pu compter sur Dejounte Murray (21 points) et surtout un DeMar DeRozan (14 points, 7 passes décisives) décisif. En inscrivant 8 des 11 derniers points de San Antonio, l’ancien des Raptors a donc été déterminant et a puni les jeunes Grizzlies.

- Avec les résultats de la nuit, les Spurs sont donc désormais 9èmes à l’Ouest. Ils étaient 12èmes au début de cette bulle… Avec trois victoires de moins que les Grizzlies, 8es, les hommes de Gregg Popovich, pourtant privés de LaMarcus Aldridge, sont donc en position d’un « play-in ». Devant les Blazers. Devant les Pelicans. Des franchises qui faisaient pourtant beaucoup de bruit avant cette reprise à Disney. Toujours se méfier de San Antonio…

- La sale image de la soirée… Sur une pénétration dans la raquette, l’intérieur du Orlando Magic Jonathan Isaac s’est écroulé au sol dans le moindre contact. Rapidement, le jeune talent de 22 ans s’est tenu le genou. Et on a rapidement compris la gravité de sa blessure… En larmes, Isaac a ensuite quitté le parquet dans une chaise roulante. Le verdict ? Rupture d’un ligament croisé antérieur. Un vrai coup dur pour le joueur, déjà touché au genou plus tôt dans la saison (c’était son 2e match depuis son retour).

Jonathan Isaac, premier à ne pas mettre le genou à terre

- Bien évidemment, avec une telle blessure, le résultat de ce match a été presque secondaire. Surtout que l’Orlando Magic a surclassé les Sacramento Kings (132-116). Les Floridiens ont dominé les débats de A à Z avec les bonnes performances de Nikola Vucevic (23 points, 11 rebonds), d’Aaron Gordon (22 points) et de Terrence Ross (25 points). En face, Harry Giles III (23 points) a été le seul à répondre présent. Pourtant concernés par la course aux Playoffs à l’Ouest, les Kings ne semblent pas dans le bon rythme dans cette bulle… A noter le petit match d’Evan Fournier (4 points à 2/6 aux tirs).

- En sortie de banc, Markelle Fultz a été intéressant pour le Magic. Le meneur a compilé 14 points et 3 passes décisives. Et surtout, l’ancien joueur des Philadelphia Sixers a marqué un superbe buzzer-beater au terme du premier quart-temps. Une grosse réussite !

- Après trois ans sans qualification, les Dallas Mavericks sont officiellement de retour en Playoffs ! En réalité, la franchise texane a simplement profité des mauvais résultats derrière pour s’assurer sa place en post-saison. Car sur les parquets, ils ont été dominés par les Phoenix Suns (115-117). Malgré les 40 points et 11 passes décisives de Luka Doncic et une belle avance à la pause, Dallas a chuté. Pourtant, Kristaps Porzingis (30 points, 8 rebonds) avait aussi répondu présent. Mais en face, Phoenix a profité d’un gros 3ème quart-temps pour renverser la situation. Devin Booker (30 points) et Cameron Johnson (19 points, 12 rebonds) ont été importants pour ce succès qui permet aux Suns de rester dans la course aux Playoffs.

Quatre ans après, les Mavericks sont de retour en playoffs !

- Dans un duel important en vue des Playoffs, mais aussi entre deux équipes diminuées dans cette bulle, les Brooklyn Nets ont pris le meilleur sur les Washington Wizards (118-110). Autant le dire tout de suite, le niveau de jeu n’a pas été incroyable. Mais au moins, les deux formations se sont battues. Finalement, grâce à un excellent dernier quart-temps, les Nets ont réussi à faire la différence. Caris LeVert (34 points) s’est comporté en patron - avec notamment 8 points dans le money-time -, Joe Harris (27 points) a été très adroit (6/7 à longue distance) et Jarrett Allen (22 points, 15 rebonds) a été propre. En face, Thomas Bryant (30 points) et Troy Brown Jr. (22 points) se sont démenés, mais n’ont été suffisants.

- Avec ce succès des Nets, la course aux Playoffs est d’ailleurs quasiment terminée à l’Est. Au classement, Brooklyn, 8e, a désormais fait le trou sur Washington, 9e, avec 7 victoires d’avance. Même pour un éventuel « play-in » (série entre le 8e et le 9e si moins de 4 victoires d’écart), cet écart semble rédhibitoire pour les Wizards. Sur les six derniers matches des deux équipes, Washington doit gagner trois rencontres de plus que Brooklyn pour rester en vie.

- Auteur de son record en carrière (24 points) contre l’Orlando Magic samedi, Timothé Luwawu-Cabarrot n’a pas forcément confirmé sur ce match. En 20 minutes, le Français a compilé 8 points (à 3/10 aux tirs) et 3 rebonds. Malgré tout, il s’est offert une belle séquence avec un contre suivi d’un tir à trois points.

- Dans cette bulle à Disney, les fans des franchises ont l’opportunité d’être dans les tribunes via une webcam. Et pour le match face aux Portland Trail Blazers, les Boston Celtics pouvaient compter sur un fan très particulier : Paul Pierce. Une image plutôt sympathique ! Et The Truth a bien animé Twitter avec ses réactions tout au long de cette rencontre folle...

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest