L'émission de leur saison : "A la recherche de la Nouvelle Star"

On le sait bien. A Dallas, le professionnalisme des gens en place, Rick Carlisle en tête, permet d'aborder chaque saison avec la conscience à peu près tranquille. L'ancien sosie de Jim Carrey est un coach d'élite et peut sublimer des rosters médiocres. Malheureusement, les Dallas Mavericks sont vraiment rentrés dans le rang depuis leur titre inattendu en 2011 et ça ne devrait pas s'arranger cette année.

Sur les six dernières saisons, les Texans ont été sortis quatre fois au premier tour et ont connu deux exercices sans playoffs, notamment le dernier.

Comme "La Nouvelle Star", qui revient cette année pour une 13e saison, Dallas est un programme un peu has been qui conserve ses die-hard fans mais ne parvient plus à cartonner. La mécanique est rodée grâce à Cuban, Carlisle et Dirk, mais la franchise a de plus en plus de mal à faire recette auprès du public. A l'instar de l'émission de C8, il devient très difficile de trouver des talents qui veulent s'y investir sur le long terme, alors que d'autres programmes sur des chaînes concurrentes sont plus séduisants.

Les candidats à la célébrité, chez les Mavs, comme dans le télé-crochet, ne sont malheureusement que des vedettes de seconde zone, vouées à devenir les prochains Steve Estatof, Myriam Abel ou Dwight Howard. Idem pour le jury. Des gens qui ont des qualités évidentes dans leur registre, comme Wesley Matthews, Benjamin Biolay, Coeur de Pirate et Harrison Barnes, mais ne sont pas assez sexy pour garder le téléspectateur éveillé.

Alors oui, on ne zappera pas quand Dennis Smith Jr ou Shy'm, qui fait ses débuts à la présentation, seront en action. On se laissera même un peu attendrir ou émoustiller par leurs prouesses à l'occasion, mais rien de plus.

Le casting des Dallas Mavericks

Le cinq attendu des Dallas Mavericks : Dennis Smith Jr - Seth Curry - Wesley Matthews - Harrison Barnes - Dirk Nowitzki.

Les ingrédients sont assez variés dans le line up de départ présumé. Un rookie explosif, un shooteur en série, deux bons défenseurs capables de tourner entre 15 et 20 points de moyenne par match et une légende en bout de parcours mais avec de beaux restes dans un rôle de stretch five. Sur le banc, Nerlens Noel devrait avoir un temps de jeu conséquent, notamment pour apporter les qualités défensives qui font défaut à Dirk, mais derrière lui, c'est plutôt pauvre. No offense à JJ Barea, Dwight Powell, Salah Mejri et Josh McRoberts, mais ça risque de faire juste à l'Ouest.

Le scénario

Après un nouveau scandale impliquant également son vice-président Mike Pence, Donald Trump quitte la Maison Blanche en janvier. Une nouvelle élection est organisée en urgence. Face à l'immense demande populaire (une pétition signée par 420 personnes dans l'agglomération de Dallas, plus sa famille), Mark Cuban se présente à l'investiture démocrate et la remporte en même temps que le duel final face au candidat républicain Steven Seagal.

mark cuban
Mark Cuban, le prochain président des Etats-Unis. Enfin, peut-être...

Il embarque évidemment Rick Carlisle et Dirk Nowitzki dans l'aventure, lequel prend sa retraite avec effet immédiat pour devenir le premier Secretary of State non-né sur le sol américain.

Jake Cuban, 7 ans, est alors nommé président délégué de la franchise par son père, pendant que Jamie Foxx, fan n°1 des Mavs, prend place sur le banc. Dallas prend part au méga tanking contest mais ne peut faire pire que 12e à l'Ouest et 21e au général, la faute à des adversaires bien trop coriaces en la matière.

L’acteur à suivre : Seth Curry

Difficile d'aspirer à une carrière quand votre frère est le meilleur shooteur de l'histoire de la ligue, un double MVP et double champion NBA. Seth Curry s'est accroché après des débuts plus qu'anecdotiques entre feu la D-League et des bouts de banc dans l'élite. Bien lui en a pris, puisque sa progression depuis quelques mois est fulgurante.

Seth Curry
Seth Curry, le frère de qui vous savez.

La saison passée, Rick Carlisle lui a offert 70 matches et 28 minutes de jeu en moyennes pour lui permettre d'exprimer ses qualités. Avec quelques petits coups d'éclat offensifs, des qualités de playmaker et une belle activité, Curry a gagné le droit de rester aux Dallas Mavericks. Mieux, c'est dans un rôle de titulaire qu'il devrait débuter la saison. Carlisle ayant annoncé que Nerlens Noel sortirait sans doute du banc et que Wesley Matthews occuperait le poste 3, le spot de shooting guard semble dévolu à Seth.

Une occasion rêvée de prouver qu'il peut encore passer un cap et, pourquoi pas, devenir l'un des shooteurs les plus fiables et prolifiques de toute la ligue. Ses 42% de l'an dernier ne sont pas passés inaperçus...

La note League Pass

5/10. On se branchera surtout sur les matches des Dallas Mavericks pour voir de quel bois se chauffe Dennis Smith Jr. Le rookie a un jeu spectaculaire, mais il est le seul paramètre un peu inconnu de ce groupe. Pour le reste, ça n'éveille pas franchement notre curiosité. On profitera quand même aussi de la possible dernière saison de Dirk Nowitzki.

Le saviez-vous

Il n'est pas rare que des joueurs NBA soient doués pour d'autres sports et aient dû, à un moment de leur cursus, faire un choix. En général, le deuxième sport en question est le baseball ou le football américain. Wesley Matthews est une exception dans la ligue, puisque l'arrière des Mavs continue d'affirmer que le sport dans lequel il était le plus doué était le soccer. Quand on se penche sur ses stats, on se dit qu'il avait effectivement quelque chose.

Matthews, attaquant de pointe, a inscrit 69 buts et fait 35 passes décisives sous le maillot du Memorial High School de Madison dans Wisconsin (il est toujours recordman de buts de son lycée), avant de suivre les traces de son père sur une carrière de joueur NBA.

PLAYER2017/182018/192019/202020/212021/22
Harrison Barnes$23,112,004$24,107,258$25,102,512$0$0
Wesley Matthews$17,884,175$18,622,513$0$0$0
Dwight Powell$9,003,125$9,631,250$10,259,375$0$0
Josh McRoberts$6,021,175$0$0$0$0
Devin Harris$4,402,546$0$0$0$0
Nerlens Noel$4,187,600$0$0$0$0
Jose Juan Barea$3,903,900$3,710,850$0$0$0
Dennis Smith$3,218,280$3,819,960$4,463,640$5,686,677$7,705,448
Seth Curry$3,028,410$0$0$0$0
Jeff Withey$1,577,230$0$0$0$0
Salah Mejri$1,471,382$0$0$0$0
Yogi Ferrell$1,312,611$0$0$0$0
Dorian Finney-Smith$1,312,611$1,544,951$0$0$0
Maxi Kleber$815,615$1,378,242$0$0$0
Gian Clavell$0$0$0$0
Johnathan Motley$0$0$0$0
Dirk Nowitzki$0$0$0
TOTALS$75,535,507$59,891,831$35,361,887$0$0