NBA Bubble Awards : qui seront les vainqueurs ?

NBA Bubble Awards : qui seront les vainqueurs ?

La NBA a décidé de remettre des récompenses pour cette fin de saison régulière dans la bulle dont un titre de MVP. Voici nos choix !

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
Préc.1 / 7Suiv.

Cette fin de saison régulière a été particulière dans la bulle à Disney. Et en attendant le dénouement du "play-in" de la Conférence Ouest entre les Memphis Grizzlies et les Portland Trail Blazers, il est temps de faire un premier bilan des performances individuelles à Orlando. Car on le sait, la NBA a décidé de remettre des récompenses pour ce dénouement express de la saison régulière dans la bulle.

Officiellement, la Ligue va ainsi nommer un MVP, mais aussi présenter les deux meilleurs 5 de Disney. A noter que selon le règlement, les positions ne sont pas prises en compte. Nous avons donc pris également cette liberté pour composer nos deux meilleures équipes. Voici les choix de la rédaction !

2ND All-Team NBA Bubble

Michael Porter Jr NBA

Giannis Antetokounmpo - Kawhi Leonard - Michael Porter Jr - Jayson Tatum - Caris LeVert

Pour la seconde meilleure équipe de cette bulle, les choix n’ont pas été forcément évidents. De nombreux joueurs ont réussi à se distinguer pour cette reprise. Cependant, certains ont quand même fait la différence. Tout d’abord, il était impossible de se passer des services de Giannis Antetokounmpo. Même limité dans son temps de jeu, même capable d’un coup de tête sur Moritz Wagner, le Greak Freek a multiplié les performances XXL. Dans la lignée de sa saison jusqu’en mars, le patron des Milwaukee Bucks a été impressionnant dans la bulle : 27,8 points, 12,2 rebonds et 4,2 passes décisives de moyenne. A noter sa régularité : 4 matches sur 6 à plus de 30 points et 12 rebonds.

Pour l’accompagner, Kawhi Leonard reste une valeur sûre. 29,3 points, 4,8 rebonds et 4,3 passes décisives de moyenne. L’ailier des Los Angeles Clippers a été solide dans ses performances, avec en plus un impact défensif toujours aussi intéressant. En sa présence sur le parquet, les Clippers ont toujours dominé (+18 en moyenne). Un apport essentiel. Efficace, il a été capable d’une pointe à 39 points face aux Brooklyn Nets. Mais il ne s’agit pas vraiment d’une surprise…

Ensuite, Michael Porter Jr a été l’une des révélations de cette bulle. Le rookie a tout simplement confirmé son immense potentiel, en profitant des absences aux Denver Nuggets pour prendre ses responsabilités. D’ailleurs, si la NBA avait choisi de remettre un Bubble ROY, il aurait été l’élu ! Car l’ailier a multiplié les belles copies. 22 points, 8,6 rebonds et 1,6 passe décisive de moyenne pour un impact direct sur le jeu de Denver. Porter incarne l’avenir des Nuggets, mais il pourrait jouer un grand rôle aussi dès maintenant en Playoffs vu sa forme. On a particulièrement aimé sa pointe à 37 points contre l’Oklahoma City Thunder.

Nikola Jokic et Michael Porter Jr, le duo qui fait rêver les Nuggets

Jayson Tatum a aussi mérité sa place dans ce 5. Et pourtant, les débuts du jeune talent des Boston Celtics dans cette bulle ont été catastrophiques. 5 points à 2/18 aux tirs face aux Milwaukee Bucks… Mais quel réveil par la suite ! Avec une nouvelle coupe de cheveux, Tatum a fait des misères a toutes les défenses contre lui. Finir à 22,4 points, 6 rebonds et 3,7 passes décisives de moyenne après son premier match raté relève presque de l’exploit. En réalité, il a tout simplement retrouvé son niveau du début de saison : celui d’un All-Star. Son festival contre les Portland Trail Blazers (34 points) a marqué les esprits.

Et enfin, Caris LeVert a été notre dernier choix ! Autant le dire tout de suite, la concurrence pour ce dernier billet était énorme. L’intérieur des Dallas Mavericks Kristaps Porzingis, l’arrière des San Antonio Spurs DeMar DeRozan ou encore le meneur des Toronto Raptors Fred VanVleet auraient pu mériter cette place. Mais les performances du jeune talent des Brooklyn Nets dans une équipe décimée ont retenu notre attention. Arrivée à Disney avec une équipe B (voire C), cette franchise a affiché un bilan de 5 victoires et 3 défaites. Et sur cette période, LeVert a cartonné : 25 points, 4,8 rebonds et 6,6 passes décisives. Sans Kevin Durant et Kyrie Irving, il en impose. Et surtout, il prouve ainsi qu’il peut être la troisième option des Nets pour le futur. Intéressant.

Lire la suite
Préc.1 / 7Suiv.
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest